5 juillet 2013

Vitamine D: Et si on supplémentait la mère?

Qui pourrait croire qu'une seule lettre pourrait être source d'autant de débats! Si la plupart des experts s'entendent pour dire que les carences en vitamine D sont assez courantes chez les bébés allaités, la façon de résoudre le problème ne fait pas l'unanimité.

Santé Canada suggère d'offrir un supplément de 400 UI de vitamine D à tous les bébés allaités mais cet avis n'est pas partagé par tous. Par exemple, de plus en plus de chercheurs évaluent la possibilité d'offrir un supplément à la mère. Dans une édition récente du Journal of Human Lactation, des chercheurs ont évalué les données existant au sujet de cette alternative. Leur revue de littérature leur a permis de trouver 13 études se penchant sur le sujet.

D'après les auteurs, trois de ces études ont démontré un lien entre la quantité de vitamine D qu'une mère reçoit et les niveaux de cette même vitamine dans le sang de son bébé. Les auteurs concluent donc que si la mère consomme suffisamment de vitamine D, la quantité se trouvant dans le lait sera adéquate pour répondre aux besoins de son enfant.

Cependant, tout n'est pas aussi simple qu'il n'y paraît. Il reste en effet beaucoup de recherche à faire pour déterminer la quantité de vitamine D qu'une femme devrait consommer pour assurer la santé de son enfant pendant l'allaitement. Certaines sources parlent d'un supplément de 6400 UI. Les auteurs de la revue de littérature, eux, parlent plutôt d'une quantité correspondant à 10 fois l'apport quotidien recommandé. Cela permettrait alors d'assurer un transfert efficace de la mère vers le bébé.

Ces études sont particulièrement importantes puisque plusieurs liens existent entre une carence en vitamine D et certaines maladies. De plus, les carences en vitamine D, autant chez la mère que chez le bébé, semblent être en hausse présentement. Les nombreuses recommandations d'éviter l'exposition au soleil pour éviter le cancer de la peau aurait l'effet pervers d'augmenter les risques de carences. En effet, la source principale de vitamine D est la production par notre peau lorsque celle-ci est exposée au soleil.

Pour l'instant, les recommandations demeurent donc de supplémenter les bébés allaités. Cependant, certains parents sont réfractaires à ce traitement en raison des liens possibles entre les suppléments de vitamine D et les allergies. Espérons donc que de nouvelles recherches apporteront bientôt plus d'information sur l'efficacité de supplémenter la mère.

Pour en savoir plus sur le débat entourant les suppléments de vitamine D:
Les carences en vitamine D : pas seulement chez les nourrissons
Les bébés allaités ont-ils réellement besoin de vitamine D?
Les suppléments de vitamine D sont-ils efficaces?
Suppléments de vitamine D: le débat continue!
Les femmes enceintes manquent-elles de vitamine D?

Références:
Thiele DK, Senti JL, Anderson CM. (2013) Maternal vitamin D supplementation to meet the needs of the breastfed infant: a systematic review. J Hum Lact. 29(2):163-70. doi: 10.1177/0890334413477916. Epub 2013 Mar 4.

Mohrbacher, N. (2010) Breastfeeding Answers Made Simple. Amarillo: Hale Publishing.

Hyppönen E, Sovio U, Wjst M, Patel S, Pekkanen J, Hartikainen AL, Järvelinb MR. (2004) Infant vitamin d supplementation and allergic conditions in adulthood: northern Finland birth cohort 1966. Ann N Y Acad Sci. 1037:84-95.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire