26 juillet 2013

Difficultés d'attachement: plus fréquentes chez les grands prématurés

La venue au monde d'un bébé prématuré est tout un bouleversement. Le système nerveux de ces nouveau-nés est souvent incomplet et ces bébés sont habituellement séparés de leurs parents, passant les premiers mois de leur vie dans un incubateur. Quels effets peuvent avoir ces conditions sur la relation d'attachement entre un bébé prématuré et ses parents? C'est ce qu'ont voulu savoir des chercheurs britanniques.

Pour ce faire, ils ont comparé 71 enfants nés prématurément à 105 enfants nés à terme. Ils ont ainsi pu évaluer la qualité de l'attachement de ces enfants à l'âge de 18 mois. Ils ont ainsi remarqué que dans les deux groupes, la majorité des enfants avait développé un attachement sécuritaire avec leurs parents. Malgré tout, les enfants nés prématurément avaient plus souvent des problèmes d'attachement (32 %) que les enfants nés à terme (17 %).

En général, la qualité de l'attachement est associée à la sensibilité des parents. Plus les parents sont à l'écoute de leur enfant, plus celui-ci développera un lien de confiance avec eux. C'est d'ailleurs ce que les chercheurs ont observé chez les enfants nés à terme. Le niveau de sensibilité maternel mesuré à 3 mois permettait de prédire la qualité de l'attachement à 18 mois.

Au contraire, chez les enfants nés prématurément, il n'y avait pas de liens entre la sensibilité de la mère et l'attachement. C'est ce qui fait dire aux chercheurs, que les problèmes d'attachement chez les enfants prématurés seraient plutôt attribuables à des problèmes neuro-développementaux.

Heureusement, d'autres études ont démontré qu'avec le temps, la sensibilité des parents pouvait compenser pour ces retards de développements. Il a en effet été observé qu'une approche sensible pour l'éducation des enfants avait des impacts positifs sur les enfants nés prématurément à l'âge de 6 à 8 ans.

Cette étude est intéressante puisqu'elle démontre que les bébés prématurés et leurs parents peuvent avoir besoin de davantage de support dans le développement du lien d'attachement. Dans ce contexte, il est difficile de ne pas se questionner sur l'impact à long terme de passer plusieurs mois dans un incubateur. Il serait donc pertinent d'évaluer si les soins kangourou pourraient aussi avoir un impact positif sur la formation du lien parent-enfant chez les grands prématurés.

Pour en savoir plus sur le développement du lien d'attachement:
Le lien parent-enfant et les relations amoureuses à l'âge adulte
L'attachement mère-enfant et le respect des consignes
Le sommeil et l'attachement chez les prématurés

Pour en savoir plus sur les soins kangourou et le peau-à-peau:
Les soins kangourou pour traiter la jaunisse
Le peau-à-peau est-il différent selon le sexe du bébé?
Le peau-à-peau: pas seulement pour les nouveau-nés!

Références:
Wolke D, Eryigit-Madzwamuse S, Gutbrod T. (2013) Very preterm/very low birthweight infants' attachment: infant and maternal characteristics. Arch Dis Child Fetal Neonatal Ed. 2013 Jun 21. [Epub ahead of print]

University of Warwick. (2013) Very preterm babies show bonding difficulties despite parental sensitivity. Consulté le 25 juillet 2013 à l'adresse http://www2.warwick.ac.uk/newsandevents/pressreleases/very_preterm_babies/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire