14 mars 2013

Le peau-à-peau: pas seulement pour les nouveau-nés!

On connaît de mieux en mieux les avantages du peau-à-peau et plusieurs études ont déjà démontré que cette approche était bénéfique lors de l'initiation de l'allaitement. Cependant, le peau-à-peau n'est pas bon seulement pour les nouveau-nés. En effet des chercheuses suédoises ont établi que cette méthode pouvait faciliter la mise au sein de bébés plus âgés qui refusent de téter.

Dans une étude réalisée en Suède, on a pu démontrer que lors des interventions où on mettait le bébé en peau-à-peau, le ventre contre le corps semi-incliné de sa mère, l'enfant commençait à prendre le sein plus rapidement que dans les interventions où le bébé et la mère étaient entièrement habillés et dans une position plus traditionnelle d'allaitement.

De plus, les bébés en peau-à-peau étaient plus nombreux à être allaités 4 mois plus tard (73 % vs 63% dans le groupe contrôle) et un plus grand nombre l'était exclusivement  (63 % vs 58 % dans le groupe contrôle). Enfin, les mères du groupe peau-à-peau avaient une expérience plus positive de l'allaitement et ressentaient moins de douleur.

Selon les chercheuses, ces observations s'expliqueraient par le fait que le peau-à-peau est plus efficace pour les enfants qui ont de fortes réactions au sein.

En effet, dans les hôpitaux, il est courant pour le personnel de mettre le bébé au sein à la place de la mère. Cette façon de faire inhibe souvent les réflexes du nouveau-né et cause des pleurs. Certains bébés en viennent même à combattre le sein. Inutile de mentionner que cette approche crée aussi une vision négative de l'allaitement chez la mère et diminue sa confiance en ses capacités d'allaiter.

Le peau-à-peau contribue donc à calmer le bébé et à favoriser une meilleure coordination. Cela lui permettrait ensuite de déclencher une série de comportements programmés culminant par la prise du sein. Cette séquence serait d'ailleurs observée chez les nouveau-nés qui sont mis en peau-à-peau avec leur mère après l'accouchement.

Les résultats de cette étude démontrent donc que le peau-à-peau pourrait avoir un effet positif dans les interventions visant à aider un bébé plus âgé à prendre le sein, en particulier chez les bébés qui avaient tendance à réagir fortement aux méthodes plus invasives. Toutefois, les chercheuses font remarquer que bien des problèmes de mise au sein pourraient être évités si on utilisait davantage le peau-à-peau avant que les choses se compliquent.

Référence:
Kristin E Svensson, Marianne I Velandia, Ann-Sofi T Matthiesen, Barbara L Welles-Nyström and Ann-Marie E Widström. Effects of mother-infant skin-to-skin contact on severe latch-on problems in older infants: a randomized trial. International Breastfeeding Journal, 8:1 doi:10.1186/1746-4358-8-1

5 commentaires:

  1. En effet, un geste tout simple aux avantages multiples!

    On pourrait aussi ajouterait à ce titre: "... et pas seulement pour les mères et leur bébé!"

    Le peau à peau est une merveilleuse façon pour le père et son nourrisson d'entrer en contact l'un avec l'autre. Certains pères se demandent un peu comment entrer en contact avec ce petit être qui semble tellement en fusion avec sa mère... Porter leur petit tout contre leur torse leur apporte une grande satisfaction et aide au lien d'attachement - en plus de permettre un moment de repos à leur douce.

    Les gars, faut pas hésiter, dès la naissance, à se mettre torse nu et à rejoindre notre famille dans le lit afin de vivre ce moment si particulier qui, si je me fie à mon amoureux, restera gravé à jamais dans votre mémoire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout-à-fait! Un moment exceptionnel entre un père et son enfant!

      Supprimer
  2. 100% d'accord! En plus, ça fait de merveilleuse photo avec papa ;)

    RépondreSupprimer
  3. j'ai vécu comme un décès le non peau à peau de mon 1ier enfant né par césa

    RépondreSupprimer
  4. Anonyme, c'est si triste... Était-ce une césarienne suivie de complications?

    Effectivement, il semble que le personnel hospitalier soit moins enclin à implanter le peau à peau après une césarienne. Pourtant, il est tout aussi possible! Actuellement, 32% (seulement) des hôpitaux américains proposent le peau à peau suite à une césarienne sans complications.

    C'est ici que l'article ci-haut prend tout son sens: le peau à peau, s'il ne s'est pas fait à l'hôpital, a tout autant sa place après, une fois à la maison :)

    RépondreSupprimer