29 février 2012

Les soins kangourou pour traiter la jaunisse

Les professionnels de la santé s'entendent de plus en plus sur les bénéfices associés aux soins kangourou pour les bébés prématurés. On sait entre autre que les soins kangourou aident à stabiliser la température de même que le rythme cardiaque et respiratoire des nouveau-nés. Cette technique favorise aussi l'allaitement et le développement du lien mère-enfant.

Source: http://www.kangaroomothercare.com
Une nouvelle étude vient de démontrer que les soins kangourou pourraient aussi être utiles dans le traitement de la jaunisse. En effet, des chercheurs ont étudié 50 enfants égyptiens admis à l'hôpital pour le traitement de la jaunisse. Ils ont alors remarqué que les bébés qui recevaient des soins kangourou de façon intermittente nécessitaient significativement moins d'heures de photothérapie que les autres bébés. Notons que la photothérapie consiste en l'exposition à une lumière bleuté qui permet au bébé d'éliminer plus rapidement le pigment jaune responsable de la jaunisse.

Lors des soins kangourou, on place le bébé en peau-à-peau contre la poitrine dénudée de sa mère. Le bébé est alors maintenu dans cette position grâce à une bande de tissu souple qui assure un bon support sans toutefois exercer de pression. Le nouveau-né profite ainsi de la stimulation procurée par la proximité de sa mère.

Étant donné les bienfaits reconnus des soins kangourou, cette nouvelle étude devrait encourager les hôpitaux à utiliser davantage cette technique dans le traitement de la jaunisse. D'autant plus que ce type d'approche respecte la dyade mère-enfant et s'inscrit dans le continuum naturel de la naissance.

Référence: Nashwa M. Samra, Amal El Taweel, and Karin Cadwell. The effect of kangaroo mother care on the duration of phototherapy of infants re-admitted for neonatal jaundice. Journal of Maternal-Fetal and Neonatal Medicine, Nov. 2011, 0 0:0, 1-4

1 commentaire:

  1. C'est en effet une excellente technique et tout à fait naturelle!

    RépondreSupprimer