3 mars 2012

Partage du sommeil sur un lit ou un sofa: Deux situations distinctes

Le cododo sur une même surface entre une mère et son bébé est très courant chez les mères allaitantes de même que chez certains groupes ethniques. Toutefois, dans certaines circonstances, il peut être associé à la mort subite du nourrisson (MSN). Par contre, les interdictions globales de partage de sommeil entrent souvent en conflit avec la promotion de l'allaitement et nuisent aux discussions concernant un partage sécuritaire du lit.

Source: UNICEF-UK Baby friendly initiative. (2005)
Une étude britannique publiée dans Pediatrics remet enfin en question la méthodologie utilisée par la communauté scientifique pour étudier le lien entre le sommeil partagé et les risques de MSN. En effet, une équipe de chercheurs a étudié les habitudes de sommeil de 3082 familles avec un bébé de 2 à 4 mois. Les familles étaient soit d'origine britannique ou d'origine pakistanaise.

Les chercheurs ont ainsi observé que le partage de lit est très fréquent chez les familles pakistanaises de même que chez les familles plus scolarisées. Il est aussi associé à un allaitement d'une durée d'au moins 8 semaines. Par ailleurs, le partage de sofa est souvent associé avec le tabagisme et un allaitement d'une durée supérieure à 8 semaines.

Selon les chercheurs, le partage du lit et le partage de sofa sont deux phénomènes mutuellement exclusifs. Les familles d'origine pakistanaise évitent habituellement le partage de sofa de même que le partage de lit non-sécuritaire. Conséquemment, leur taux de MSN est très bas. Au contraire, les familles britanniques ont plus tendance à fumer, à consommer de l'alcool ou à dormir sur un sofa avec leur bébé.

Les chercheurs concluent donc que le partage de lit et le partage de sofa sont deux situations tout-à-fait distinctes. Par conséquent, celles-ci devraient être étudiées séparément.

Un élément intéressant de cette étude, selon moi, est l'observation que les familles britanniques allaitant pour plus de 8 semaines dorment plus souvent sur un sofa avec leur bébé, un comportement dangereux pour celui-ci. Il serait fort possible que cela soit une conséquence directe des interdictions globales de partage du sommeil. En effet, combien de mères craignent de partager leur lit avec leur bébé et s'endorment plutôt en allaitant sur un sofa?

Depuis longtemps déjà, les défenseurs du partage de lit dénoncent la méthodologie utilisée dans les recherches sur la MSN. Cette nouvelle étude semble bien leur donner raison. Espérons maintenant que les messages de santé publique seront modifiés en conséquence pour favoriser un partage de lit sécuritaire chez les nouveaux parents.

Références:  

Bed- and Sofa-Sharing Practices in a UK Biethnic Population Pediatrics 2012; 129:3 X28; published ahead of print February 20, 2012, doi:10.1542/peds.2011-1964d 


Helen L. Ball, Eduardo Moya, Lesley Fairley, Janette Westman, Sam Oddie, and John Wright. Bed- and Sofa-Sharing Practices in a UK Biethnic Population. Pediatrics 2012; 129:3 e673-e681; published ahead of print February 20, 2012, doi:10.1542/peds.2011-1964

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire