19 juillet 2013

Plus de doutes possibles: il faut retarder le clampage du cordon!

Depuis quelques temps déjà, plusieurs experts suggèrent qu'il est préférable d'attendre avant de clamper le cordon ombilical du bébé. Cependant, certaines habitudes sont difficiles à changer et cette nouvelle pratique est encore loin d'être adoptée partout. Cependant, la parution d'une nouvelle revue de littérature Cochrane vient de mettre fin au débat en démontrant les avantages incontestables d'attendre avant de couper le cordon.

En effet, le collectif Cochrane est un organisme indépendant dont la mission est de parcourir la littérature scientifique pour déterminer le bien-fondé de certains traitements. Dans le cas qui nous intéresse, le collectif a analysé toutes les études portant sur le clampage du cordon dans lesquelles les bébés avaient été assignés au hasard entre le groupe clampage précoce et le groupe clampage tardif (ce qu'on appelle des études contrôlées randomisées). Quinze études portant sur 3911 dyades mères-enfants ont ainsi été identifiées.

Le collectif a alors pu confirmer que les bébés dont le clampage du cordon avait lieu plus tard avaient des taux d'hémoglobine (la protéine responsable de transporter l'oxygène dans le sang) plus élevé dans les 24 à 48 heures suivant la naissance. Cette protéine contenant quatre molécules de fer, il peut exister un lien entre le taux d'hémoglobine et les réserves de fer d'une personne.

Pour cette raison, il est intéressant d'analyser les réserves de fer d'un bébé selon que le clampage ait eu lieu immédiatement après la naissance ou plus tard. Selon les études analysées, les bébés du groupe "clampage précoce" étaient 2 fois plus à risque de connaître une carence en fer à l'âge de 3 et 6 mois.

Il faut toutefois mentionné que les bébés du groupe clampage tardif avaient plus souvent besoin de photothérapie pour traiter une jaunisse. Cependant, selon les auteurs, la photothérapie étant un traitement facilement accessible, ce risque est négligeable en comparaison des bénéfices pour le statut en fer du bébé. De plus, aucun autre effet négatif (mortalité, problèmes de santé ou diminution de l'Apgar) chez le bébé n'a été observé.

Enfin, certains professionnels sont encore réticents à attendre pour clamper le cordon parce qu'ils craignent une hémorragie chez la mère suite à l'accouchement. Cependant, les études analysées démontrent clairement qu'il n'y a pas de différences au niveau de la fréquence des hémorragies ou du taux d'hémoglobine maternel peu importe le moment du clampage.

Par conséquent, les auteurs de cette revue  proposent de privilégier le clampage tardif. Son impact sur les réserves en fer du nourrisson est en effet important. Espérons donc maintenant que ces nouvelles données viendront à bout des résistances qui continuent de persister dans certains milieux.

Pour en savoir plus sur les besoins en fer du bébé:
La durée de l'allaitement influence-t-elle les réserves de fer d'un bébé?
Les céréales enrichies en fer sont-elles essentielles après 6 mois d'allaitement exclusif?


Référence:
McDonald SJ, Middleton P, Dowswell T, Morris PS. (2013) Effect of timing of umbilical cord clamping of term infants on maternal and neonatal outcomes. Cochrane Database of Systematic Reviews 2013, Issue 7. Art. No.: CD004074. DOI: 10.1002/14651858.CD004074.pub3.

1 commentaire:

  1. Il faut lire l'article original en anglais pour savoir ce qu'est un clampage hâtif ou tardif.
    Hâtif= 60 secondes;
    Tardif= 1 minute et plus ou quand la pulsation cesse dans le cordon.

    RépondreSupprimer