24 juin 2015

Grossesse, embryons et prématurés: revue de presse du 24 juin 2015

Conseils pour futures mamans
Dans un article publié sur State.fr, Charlotte Lazimi aborde le sujet des interdits pendant la grossesse. Depuis très longtemps, les femmes enceintes reçoivent des conseils qu'elles doivent suivre pour assurer la santé de leur futur bébé. Qu'on parle de réduire le risque d'infection, de contrôler la prise de poids maternelle ou de protéger l'âme du fœtus (!), toutes les raisons sont bonnes pour sermonner les futures mamans. Pourquoi se permet-on cette intrusion dans leur vie privée? Pour prévenir des dangers rares, mais bien réels ou pour continuer de s'approprier le corps des femmes? Et, si tout était dans la façon de le dire...
Culpabilise-t-on trop les femmes enceintes?

Quoi faire avec les surplus d'embryons?
Lors d'un processus de fécondation in vitro, plusieurs embryons sont produits et ce ne sont bien sûr pas tous ces embryons qui seront implantés dans l'utérus. S'il est possible de congeler les surplus un certain temps, quel avenir leur réserve-t-on à long terme? C'est le sujet d'un article du blogue Motherlode du New York Times. L'une des options est le don d'embryon à des couples infertiles.
Unused Embryos, to Donate, Destroy or Debate

Prématurés: impliquer la famille
La naissance d'un bébé prématuré est un évènement très difficile pour ses parents. Dans le magazine Enfants Québec, Nathalie Côté explique comment une nouvelle approche implantée au CHUL à Québec pourrait être bénéfique pour toute la famille des petits prématurés. Le Modèle d'intégration de la famille dans les soins a pour but d'impliquer davantage les parents d'un bébé prématuré. Non seulement les parents en profiteraient, mais les bébés gagneraient aussi plus de poids et quitteraient l'hôpital plus rapidement.
Au chevet des grands prématurés

La semaine dernière: Accouchement, césarienne et anthropologie

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire