2 avril 2012

Question de la semaine: Est-il anormal ou néfaste pour un bébé de se réveiller la nuit après six mois?

Aujourd'hui, je réponds à la question de Valérie Bélanger: Est-ce qu'un bébé de plus de 6 mois peut avoir BESOIN de boire encore la nuit et est-ce que ces réveils fréquents peuvent nuire à son développement?

Lorsqu'un bébé atteint l'âge fatidique de six mois et qu'il ne fait toujours pas ses nuits, l'entourage de la famille est très rapide à conclure "qu'il y a quelque chose d'anormal" avec ce bébé. Pourtant, si on se fie aux résultats d'un sondage fait en 1999 auprès de parents canadiens, 62 % des bébés ne faisaient pas encore leur nuit à 8 mois. Cela fait beaucoup de bébés anormaux...

Ce genre de résultat fait dire au Dr. James McKenna que ce n'est peut-être pas ces bébés qui ne sont pas normaux mais plutôt nos attentes face au sommeil des enfants.

En particulier, lorsqu'on étudie le sommeil des bébés allaités, on remarque qu'à partir de 4 mois, ceux-ci ne commencent pas à dormir pour de plus longues périodes de temps mais continuent plutôt à se réveiller fréquemment, un comportement semblable à ceux des bébés des sociétés plus traditionnelles.

Plusieurs raisons peuvent amener un bébé à se réveiller mais certains d'entre eux peuvent avoir besoin d'aller chercher une partie de leurs calories la nuit, en particulier ceux dont la mère a une plus petite capacité de stockage du lait. En effet, comme ces mères produisent moins de lait à la fois (mais suffisamment sur une période de 24 heures), leur bébé a besoin de téter plus souvent. D'ailleurs, lorsqu'on "entraîne" ces bébés à faire leurs nuits, leur gain de poids peut alors diminuer.

Il est donc vrai que les bébés allaités se réveillent plus souvent la nuit. Mais cela, a-t-il des effets à long terme? Selon, un article publié récemment, à partir de 9 mois, il n'y aurait plus de différences au niveau des éveils nocturnes entre un bébé allaité et un bébé nourri au biberon.

Cette observation semble logique lorsqu'on sait que les réveils nocturnes sont dus à une immaturité normale et aux besoins du bébé. Par conséquent, lorsque l'enfant atteint une maturité suffisante, les nuits deviennent naturellement plus faciles.

Enfin, les réveils nocturnes chez un bébé ne sont pas néfastes mais en fait nécessaires au développement de celui-ci. En effet, les réveils de nuit offrent aux bébés les deux choses dont il a le plus besoin pendant sa première année pour bien développer son cerveau et son système immunitaire: le lait et la proximité de sa mère. Les recherches en neuroscience et en psychobiologie démontreraient aussi de plus en plus que les réveils fréquents sont non seulement normaux mais aussi protecteurs: un sommeil plus léger serait aussi un sommeil plus sécuritaire et ce, jusqu'à ce que le bébé ait atteint un niveau de maturité neurologique suffisant.

Tous les lundis, je réponds à une question des lecteurs sur la périnatalité. Il y a quelque chose que vous auriez toujours aimé savoir concernant la grossesse, l'accouchement, l'allaitement ou le maternage? Écrivez-moi à info@mamaneprouvette.com et je tenterai de trouver la réponse.



Références:
Fran Lowry. Sleep Disturbance in Breastfed Babies Is Temporary. Medscape Medical News.
Mohrbacher, N. (2010) Breastfeeding Answers Made Simple. Amarillo: Hale Publishing.
Reichert, Bonny. (2001) In search of sleep. Toronto: Sarasota Press.
Site du Dr. James McKenna (consulté le 1er avril 2012)

3 commentaires:

  1. Bonjour!

    Je n'écris habituellement pas de commentaires, mais je lis souvent les articles ;) Je me posais justement cette question! Mon garçon de 10 mois se réveille encore en moyenne une à deux fois par nuit et je me demandais si c'était normal... Y a t-il un âge à partir de laquelle il faut commencer à se poser des questions?

    Merci!
    Jessica

    RépondreSupprimer
  2. Personnellement, je trouve que tous les enfants sont tellement différents les uns des autres. Je ne pense pas qu'on peut mettre un âge limite à partir duquel un enfant devrait dormir sans se réveiller.
    Je crois surtout que toutes les mères devraient se faire confiance. Souvent, on sait au fond de nous quand notre enfant est prêt à passer à une nouvelle étape...

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour, ce billet est très intéressant. Je remarque que les gens sont très inquiets par rapport au sommeil de leurs enfants. J'ai parfois l'impression qu'ils mentent pour ne pas qu'on les regarde de travers. Ma fille de 14 mois, allaitée ne fais toujours pas ses nuits, j'ai l'impression que cela inquiète beaucoup de monde.... Moi je le vis bien
    Bonne journée

    RépondreSupprimer