30 avril 2016

Le foetus est-il sensible à la pollution?

La pollution de l’air est une préoccupation importante pour la santé humaine. Des chercheurs américains sont d’ailleurs arrivés dernièrement à des conclusions inquiétantes pour le développement des enfants. En effet, selon leur étude, la pollution atmosphérique affecterait les bébés même dans le ventre de leur mère.

Les scientifiques ont fait cette découverte en étudiant des polluants bien particuliers, les hydrocarbures aromatiques polycycliques ou HAP. Les HAP sont produits entre autres lors de la combustion de l’essence des voitures. On les retrouve aussi dans la fumée libérée par les appareils de chauffage et dans celle du tabac. Tous ces processus libèrent en effet de minuscules particules polluantes qui se rendent facilement dans les poumons en raison de leur petite taille.

Pour lire la suite, consulter mon plus récent billet sur Naître et grandir: Pollution et développement: des effets dès la grossesse

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire