10 juin 2015

Microbiome, myéline et lait maternel : revue de presse du 10 juin 2015

Les bactéries, des alliées des vaccins
Sur le site de Scientific American, la journaliste Katherine Harmon Courage nous explique pourquoi certains enfants ne répondraient pas efficacement à certains vaccins. Selon des chercheurs des Pays-Bas, c'est la flore intestinale qui serait responsable. En comparant des enfants néerlandais à des enfants pakistanais, les scientifiques ont remarqué que les tout-petits du Pakistan avaient une moins bonne diversité microbienne dans leur intestin et ne développaient donc pas une aussi bonne immunité lors de la vaccination. Cela signifierait que le microbiome est important pour que notre système immunitaire fonctionne adéquatement.

Vers une nouvelle compréhension de la dépression
Le Devoir consacre tout un article aux nouveaux suspects qui pourraient être responsables de la dépression. Par exemple, la perturbation de la myéline, une substance importante au fonctionnement des neurones, pourrait influencer la santé mentale. Selon les chercheurs interviewés, la maltraitance en bas âge ou être séparé de sa mère pourrait causer une dégradation de la myéline.

Lait maternel: vendre ou ne pas vendre
Andréanne Moreau de Planète F aborde le sujet délicat de la vente de lait maternel. La demande pour le précieux liquide viendrait d'ailleurs de partout maintenant: bébés, adultes malades et même culturistes. Plusieurs experts s'interrogent d'ailleurs sur l'idée même de vendre son lait, une pratique qui nuirait aux banques publiques de lait maternel. Enfin, l'article soulève les dangers de l'achat de lait maternel en ligne.

La semaine dernière: Cordon, lait, dents et seins

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire