1 mai 2015

Mortalité maternelle, médicaments, interventions obstétricales et McKenna en français: revue de presse du 1er mai 2015

Mortalité maternelle : situation inquiétante aux États-Unis
Une femme enceinte aux États-Unis a deux fois plus de risques de mourir pendant l'accouchement qu'en Arabie Saoudite et trois fois plus qu'au Royaume-Uni. C'est le constat inquiétant rapporté par le Washington Post et repris par le site de PBS. Les États-Unis seraient même le seul pays développé où le taux de mortalité maternel est en hausse. Un des facteurs en cause serait le manque d'accès aux services de santé pour les femmes qui ne sont pas couvertes par des assurances. Beaucoup de ces problèmes pourraient être évités en améliorant le suivi de grossesse et en prenant les femmes au sérieux lorsqu'elles se présentent à l'hôpital avec des inquiétudes à propos de leur grossesse.
Why are more women dying from childbirth in the U.S. than in Saudi Arabia or the UK?

Médicaments : ce qu'on nous cache

Un médecin de Toronto a cherché à obtenir des informations de Santé Canada au sujet du Diclectin, un médicament utilisé pour traiter les nausées pendant la grossesse. Il a reçu un rapport de 359 pages dont 212 était censuré, peut-on lire dans un article de The Star. Il semblerait que Santé Canada est dans l'obligation de consulter les fabricants de médicaments pour déterminer les informations pouvant être divulgués au personnel médical. Cette histoire soulève bien des questions sur la transparence dont devrait faire preuve Santé Canada.
Toronto doctor asks Health Canada about pregnancy drug, gets 212 pages of censored information

Diminuer les interventions obstétricales
En janvier, e New York Times faisait état d'un nouveau rapport recommandant de diminuer le nombre d'interventions obstétricales aux États-Unis. L'auteure du rapport, Dre Sarah Buckley, rappelle que l'accouchement est un processus physiologique qui se déroule habituellement mieux sans interventions médicales. Les professionnels devraient donc attendre que l'accouchement se déclenche lui-même, offrir du soutien aux femmes en travail et éviter d'accélérer inutilement le travail.
New Report Urges Less Intervention in Births

James McKenna en français
J’en parlais la semaine dernière, James McKenna est l’expert par excellence du partage de lit. Cette semaine, la Ligue La Leche annonçait la traduction de son livre « Sleeping with Your Baby: A Parent's Guide to Cosleeping ». Il est maintenant disponible sur le site de la LLL.
Dormir avec son bébé : un guide sur le sommeil partagé

La semaine dernière :
Césarienne naturelle, Bumbo et James McKenna : revue de presse du 23 avril

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire