28 février 2014

Fais-moi confiance!

Dans un de ses numéros, l'humoriste québécois Louis-José Houde s'amusait à dire qu'on pouvait faire croire n'importe quoi aux enfants. « Si tu ne manges pas ton repas, un monstre va te manger! » La recherche semble démontrer qu'il n'a pas tout à fait tort. Une étude réalisée par des chercheurs californiens auprès de 182 tout-petits de 3 à 4 ans révèle que ceux-ci font confiance systématiquement à un adulte s'il n'est pas contredit par un autre.

Les scientifiques ont en effet remarqué que les tout-petits croient automatiquement un adulte, même s'il n'est pas très fiable, dans la mesure où aucune information contraire n'existe. Cependant, en présence d'une autre personne plus fiable, l'enfant fera plus confiance à celle-ci si elle formule un avis différent. Le tout-petit ne prendra toutefois pas l'initiative de demander une confirmation si la personne fiable n'exprime pas elle-même son opinion.

Pour arriver à ces conclusions, les chercheurs ont mis les enfants en présence d'un adulte qui leur avait donné de faux renseignements dans le passé. Dans un cas, ils étaient seuls avec celui-ci. Dans un autre, ils étaient en compagnie d'un autre adulte plus fiable. Enfin, dans le troisième cas, l'individu fiable ne prenait pas part à la discussion.

D'après les scientifiques, même si un enfant évalue la fiabilité d'un adulte pour déterminer s'il peut lui faire confiance, il aura tendance à lui donner une deuxième chance si aucune autre source d'information n’est disponible.

Les expériences de ce type permettent de mieux comprendre le développement du jugement chez les tout-petits. Ces connaissances peuvent ensuite nous aider à expliquer les réactions parfois surprenantes de nos enfants!

Références : Vanderbilt, K. E., Heyman, G. D. and Liu, D. (2014), In the absence of conflicting testimony young children trust inaccurate informants. Developmental Science. doi: 10.1111/desc.12134

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire