9 septembre 2013

Question de la semaine: Les accessoires pour bébé sont-ils sécuritaires?

Aujourd'hui je réponds à la question de Valérie Gélinas: "Est-ce que les sièges de type bumbo, exerciseurs et jolly jumper sont dangereux pour bébé?"

Le siège vibrant, la balançoire, le centre d'activités stationnaire... ces accessoires ont quelque chose de magique. Notre bébé peut soudainement passer quelques instants hors de nos bras! Toutefois, existe-t-il des risques à les utiliser?

La mort subite du nourrisson
Les sièges de bébé en tout genre (siège d'auto, siège vibrant, balançoire) peuvent-ils être responsables de certains cas de mort subite du nourrisson? Selon les statistiques, bien que cela soit plutôt rare, 3,3 % des morts inexpliquées de bébés surviennent lorsque l'enfant est en position assise.

Ces évènements malheureux seraient dus à la position repliée du bébé dans ces dispositifs. La tête de l'enfant se retrouvant inclinée vers l'avant, cela aurait pour effet de bloquer les voies respiratoires.  Par conséquent, l'utilisation prolongée d'un siège pour bébé augmente la fréquence des arrêts temporaires de la respiration (apnée) et des modifications du rythme cardiaque (arythmie), diminuant ainsi l'oxygénation de l'enfant. Les enfants de moins d'un mois seraient particulièrement vulnérables puisque leur système respiratoire est encore immature.

Les chutes et les blessures
Certains accessoires sont aussi plus propices à certains accidents. Par exemple, les exerciseurs de type "Jolly Jumper" qui sont suspendus à un cadre de porte peuvent parfois se détacher ou un autre enfant pourrait pousser le bébé et celui-ci se heurterait alors sur le cadrage.

Les sièges de type "Bumbo" ont aussi fait l'objet d'un rappel en août 2012. Dans certains cas, les bébés pouvaient s'arquer vers l'arrière et alors tomber ou glisser hors du siège. Depuis, ces sièges sont équipés d'une ceinture de sécurité. Cependant, même avec cet ajout, ce siège ne devrait pas être utilisé sur une surface surélevé.

Enfin, deux cas de fracture du fémur (l'os de la cuisse) ont été rapportés suite à l'utilisation d'un centre d'activités stationnaire. Selon les médecins, le mouvement de torsion associé à ce genre d'appareil serait en cause. Il faut toutefois mentionné que ce type d'évènement semble excessivement rare.

Développement de l'enfant
Selon certaines études, des bébés pourraient passer jusqu'à 16 heures par jour dans des centres d'activité stationnaires, des sièges pour bébé (siège d'auto, chaise-haute, balançoire) et des exerciseurs "Jolly Jumper". Selon deux études différentes, cette utilisation excessive serait associée à des retards au niveau du développement moteur.

Par ailleurs, une aussi longue période de temps passée dans un accessoire où la tête est constamment appuyée pourrait affecter le développement du crâne. Il existe en effet une association entre le temps passé dans ces dispositifs et le syndrome de la tête plate.

Les recommandations?
Est-ce que ces risques signifient qu'il faut cesser l'utilisation des sièges vibrant, balançoires et centres d'activités stationnaires? Bien sûr que non. Ces accessoires peuvent être très utiles pour déposer bébé quelques instants dans un endroit sécuritaire, pour compléter rapidement le dîner ou pour tout simplement se reposer un moment. Par contre, il est important de les utiliser de façon judicieuse. 

Cela signifie tout d'abord de limiter le temps passé dans ces dispositifs. Pour bien se développer, un enfant doit bouger dès son plus jeune âge. On suggère donc de mettre bébé sur le ventre lorsqu'il est éveillé.

De plus, pour diminuer les risques de mort subite du nourrisson, il est préférable d'éviter de faire dormir un bébé dans un de ces sièges. Si l'enfant s'endort pendant l'utilisation, on peut le transférer doucement dans son lit. Si le bébé a moins de quatre mois, on s'assurera également d'utiliser un siège avec une bonne inclinaison vers l'arrière pour que les voies respiratoires soient bien dégagées.

Enfin, comme pour tout accessoire de bébé, en prenant soin de vérifier l'état du dispositif et de suivre les recommandations du manufacturier, on pourra diminuer les risques de blessures.

Tous les lundis, je réponds à une question des lecteurs sur la périnatalité. Il y a quelque chose que vous auriez toujours aimé savoir concernant la grossesse, l'accouchement, l'allaitement ou le développement de l'enfant? Écrivez-moi à info@mamaneprouvette.com et je tenterai de trouver la réponse. (N'étant pas médecin, il ne m'est pas possible de répondre à des questions médicales sur l'état de santé d'une mère ou d'un bébé. Si vous éprouvez des inquiétudes à ce sujet, contactez plutôt un professionnel de la santé.)

Références:
American Academy of Pediatrics. (2013) Safe and sound: tips for using infant swings. Consulté le 7 septembre 2013 à l'adresse http://aapnews.aappublications.org/content/34/1/25.5.full

Abbott AL, Bartlett DJ. (2001) Infant motor development and equipment use in the home. Child Care Health Dev. 27(3):295-306.

Centers for Disease Control and Prevention. (2012) Child Development. Consulté le 7 septembre 2013 à l'adresse http://www.cdc.gov/ncbddd/childdevelopment/positiveparenting/infants.html

Côté A, Bairam A, Deschenes M, Hatzakis G. Sudden infant deaths in sitting devices. Arch Dis Child. 2008 May;93(5):384-9. Epub 2007 Jul 19.

Fay, D., Hall, M., Murray, M., Saatdjian, A., Vohwinkel, E. (2006) The Effect of Infant Exercise Equipment on Motor Milestone Achievement. Pediatric Physical Therapy, 18 (1): 90.

Grant P, Mata MB, Tidwell M. (2001) Femur fracture in infants: a possible accidental etiology. Pediatrics. 2001 Oct;108(4):1009-11.

Hagen, K.A., Lundeen, Heather, M., Speich, S.A., Mabey, R., Mohr, P. (2006) Recent Trends and Attitudes Among Parents/Primary Caregivers and Physicians Toward the Use of Exersaucers. Pediatric Physical Therapy, 18 (1):92-93.


Santé Canada. (2012) Rappels de produit de consommation: Sièges pour bébé Bumbo. Consulté le 7 septembre 2013 à l'adresse http://www.healthycanadians.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2012/14919r-fra.php

3 commentaires:

  1. Merci pour ce billet!
    Je suis physiothérapeute en hôpital et nous voyons beaucoup de clients pédiatriques. Nous en parlons régulièrement avec nos clients et nos recommandations sont les mêmes que dans votre articles en ce qui attrait à ces accessoires pour bébé. J'ajouterais que, malgré ce que les fabricants mentionnent, la posture du bébé n'est pas si bonne dans ces accessoires au niveau du dos et des hanches. De plus, il faut surveiller les signes de fatigue du bébé: si la tête du bébé se met à balloter, si bébé chigne ou pleure ou semble en train de s'endormir, si bébé a de la difficulté à tenir son tronc droit ou à attraper les jouets; ce sont des signes qu'on doit le sortir et lui donner une pause.
    Ajoutons que ce sont de bons arguments pour les familles moins fortunées, puisqu'il est aussi possible de s'en passer (et ces accessoires peuvent être assez dispendieux).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ces informations supplémentaires. C'est très intéressant d'avoir le point de vue d'une physiothérapeute!

      Supprimer
  2. Même si ça fait un peu peur j'estime qu'il est important que chaque maman sâche quels sont les accessoires qui sont dangereux où peuvent l'être pour son enfant. Personnellement je ne pense pas forcément à tout cela quand j'achète ce genre d'accessoires je me dis qu'ils sont fait pour les bébés et qu'ils sont du coup bien contrôlés.
    C'est vrai que le commentaire de Jeanne, la physiothérapeute, me fait beaucoup réfléchir ainsi que l'article.
    Merci en tout les cas =)

    RépondreSupprimer