11 septembre 2013

Un bébé peut-il téter trop fort?

C'est l'histoire d'un bébé qui tétait tellement qu'il avait développé une blessure sur sa lèvre inférieure... Est-ce possible pour un bébé d'avoir une succion à ce point intense? C'est à tout le moins ce que des médecins du Texas rapportent dans la dernière édition du journal Pediatrics.

Dans leur article, les médecins racontent le cas inhabituel auquel ils ont été confrontés lorsque des parents se sont présentés avec leur fille de 2 mois qui avait une plaque blanche sur sa lèvre inférieure depuis bientôt 3 semaines. La lésion avait une surface irrégulière, sans rougeur et ne pelait pas.

Les parents avaient d'abord reçu un diagnostic de muguet, c'est-à-dire une infection par la levure Candida. Cette condition est en effet courante chez les nourrissons et causent des plaques blanches dans la bouche. Cependant, même après un traitement complet avec l'antifongique Nystatin, aucune amélioration n'était visible.

Les médecins ont donc pris un prélèvement dans la bouche du bébé pour déterminer si l'infection fongique était effectivement la responsable. Sans grande surprise, les analyses n'ont pu détecter aucune trace de Candida. Par contre, un nombre anormalement élevé de cellules appelées kératinocytes a été remarqué. Les kératinocytes sont des cellules de la peau produisant la kératine, une protéine fibreuse se retrouvant dans les ongles et les cheveux.

Lorsque la peau est exposée à une friction importante, la kératine peut s'accumuler et former une petite bosse. Croyant qu'il s'agissait peut-être de ce qui se passait chez ce bébé, les médecins se sont informés auprès des parents sur les habitudes de l'enfant. Ceux-ci ont mentionné que la succion de leur fille était très intense pendant les tétées et que celle-ci continuait souvent à téter bien après avoir cessé d'avaler.

La conclusion des médecins: la façon de téter était responsable de la lésion. Ceux-ci font d'ailleurs remarquer que lorsque l'enfant a adopté un pattern plus normal, la plaque blanche a disparu.

Le point intéressant de cette histoire plutôt inhabituelle est de constater que les professionnels de la santé diagnostiquent peut-être trop rapidement des infections fongiques. En fait, dans le cas de cette petite fille, on peut se demander si les premiers médecins qui ont examiné le bébé ont pris la peine d'observer une tétée. L'histoire ne dit d'ailleurs pas si cet enfant avait une particularité anatomique (par exemple un frein de langue court) ou si la prise du sein était adéquate. Pourtant, pour citer une consultante en lactation que j'aime bien, on devrait toujours comprendre d'abord ce qui se passe dans la bouche du bébé.

Référence:
Kiat-Amnuay S, Bouquot J. (2013) Breastfeeding keratosis: this frictional keratosis of newborns may mimic thrush. Pediatrics. 2013 Sep;132(3):e775-8. doi: 10.1542/peds.2012-2796. Epub 2013 Aug 5.

3 commentaires:

  1. Mes deux bébés ont aussi eu de telles "plaques blanches" sur la lèvre supérieure. C'est un peu comme s'il se formait de la "corne" au point de friction lors des tétées.

    RépondreSupprimer
  2. S'il y a une bulle sur la lèvre sup c'est qu'elle n'est pas assez éversée quand le bb tète et c'est souvent dû à un frein de lèvre trop serré

    RépondreSupprimer
  3. Cette histoire ne m'étonne pas. Pour ma part, je collectionne les photos de bébés "qui tètent comme des pieds" (expression triviale pour dire qu'ils tètent mal) et qui ont des ampoules tout autour de la bouche sur les lèvres. Je suis bien d'accord avec la consultante citée. Il faut d'abord essayer de comprendre ce qui se passe. Comment ose-t-on proposer un plan d'action à la mère sans émettre des hypothèses, puis les tester avec des plan d'action.
    Charlotte Bodeven

    RépondreSupprimer