6 mai 2013

Question de la semaine: Les mères fumeuses peuvent-elles allaiter?

Aujourd’hui, je réponds à la question de Claire Haubscur: "Je voudrais savoir quelles sont les conséquences pour le bébé d'une maman qui allaite et qui fume (hors de la présence de bébé, et en dehors de la maison)?"

Plusieurs mères se demandent s’il est possible d’allaiter même en étant fumeuse. En effet, certaines d'entre elles croient que le fait de fumer rend leur lait toxique et pourrait même provoquer la dépendance à la nicotine chez leur bébé. Cette croyance est, semble-t-il, répandue puisque 80 % des mères supposent qu’il ne faut pas fumer du tout lorsqu’on allaite.

Du côté des professionnels, on remarque que moins de 50 % des médecins disent aux mères qu’il est sécuritaire d’allaiter si elles sont fumeuses. En fait, la plupart d’entre eux vont recommander de sevrer le bébé et d’offrir des préparations commerciales pour nourrissons dans une telle situation. Toutefois, cette recommandation est-elle justifiée?

Il est vrai qu’on peut trouver de la nicotine dans le lait maternel des mères fumeuses. De plus, en raison des caractéristiques de celui-ci, cette substance a tendance à s'y concentrer. Par exemple, la concentration de nicotine est trois fois plus élevée dans le lait que dans le sang de la mère. Cette nicotine peut ensuite être détectée dans l’urine du bébé. Les bébés allaités par des mères fumeuses ont donc cinq fois plus de cette substance dans leur urine que les bébés nourris aux préparations commerciales.

Le tabagisme peut donc affecter l’allaitement. D’une part, la teneur en gras du lait des mères fumeuses est moindre que celle des non-fumeuses.  Certaines études indiqueraient également que le fait de fumer peut avoir un impact sur le réflexe d’éjection du lait de même que sur le volume de  lait produit et possiblement sur la gain de poids du bébé. Il faut toutefois savoir que ces résultats sont controversés et donc à considérer avec prudence.

Par ailleurs, le tabagisme peut aussi avoir des effets sur le bébé. Par exemple, il annule l’effet protecteur de l’allaitement sur la mort subite du nourrisson (MSN). En effet, les bébés allaités de mères fumeuses ont le même taux de MSN que les bébés nourris aux préparations commerciales. La nicotine dans le lait aurait aussi un impact sur le contrôle autonome du système cardiovasculaire. De plus, 40 % des enfants allaités par des fumeuses ont des coliques comparativement à 26 % des non-fumeuses. Cependant, le tabagisme ne semble pas avoir d’impact sur le développement moteur et mental du bébé.

Alors, est-ce que cela signifie que les femmes fumeuses ne devraient pas allaiter? Au contraire!

L’allaitement permet de diminuer plusieurs effets néfastes associés au tabagisme. Par exemple, l’allaitement diminue le risque d’infection, de maladies respiratoires, d’allergies respiratoires et d’asthme. Les bébés qui ne sont pas allaités ont en fait une fonction pulmonaire réduite à 10 ans.

On sait aussi que les bébés de mères fumeuses ont un plus bas taux d’antioxydants dans leur sang (ex.: vitamine A, C et E) s’ils sont nourris aux préparations commerciales mais pas s’ils sont allaités. Le même phénomène s'observe pour la fréquence des bronchiolites.

De plus, il existe certaines astuces pour diminuer l’exposition du bébé à la nicotine. Il est par exemple important de savoir que la quantité de nicotine se retrouvant dans le lait maternel dépend du nombre de cigarettes consommées par jour et du temps écoulé entre la dernière cigarette et une tétée.  Une mère peut donc diminuer le nombre de cigarette qu’elle consomme ou fumer immédiatement après la tétée. Bien sûr, il est préférable de fumer à l’extérieur pour diminuer l’exposition du bébé à la fumée du tabac.

Par conséquent, s’il n’est pas possible de convaincre une mère de cesser de fumer, il est alors primordial de l’encourager à allaiter.

Tous les lundis, je réponds à une question des lecteurs sur la périnatalité. Il y a quelque chose que vous auriez toujours aimé savoir concernant la grossesse, l'accouchement, l'allaitement ou le développement de l'enfant? Écrivez-moi à info@mamaneprouvette.com et je tenterai de trouver la réponse.

Références:
Mohrbacher, N. (2010) Breastfeeding Answers Made Simple. Amarillo: Hale Publishing.

Riordan, J., & Wambach, K. (2010). Breastfeeding and Human Lactation (4th ed.). Sudbury: Jones and Bartlett.

Lawrence, R. A., & Lawrence, R.M. (2005). Breastfeeding: A Guide for the Medical Profession (6th ed.). Philadelphie : Elsevier Mosby.

Dahlström A, Ebersjö C, Lundell B. Nicotine in breast milk influences heart rate variability in the infant. Acta Paediatr. 2008 Aug;97(8):1075-9. doi: 10.1111/j.1651-2227.2008.00785.x. Epub 2008 May 22.

Dorea JG. Maternal smoking and infant feeding: breastfeeding is better and safer. Matern Child Health J. 2007 May;11(3):287-91. Epub 2007 Jan 17.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire