8 mai 2013

Un autre super pouvoir pour le lait maternel!

Le lait maternel regorge de molécules particulièrement efficaces mais dont la fonction n'est pas toujours bien comprise. Prenons le complexe HAMLET (pour Human Alpha-Lactalbumine Made Lethal to Tumor Cells ou alpha-lactalbumine humaine devenue mortelle pour les cellules tumorales). On savait que ce complexe composé d'alpha-lactalbumine et de deux acides gras pouvait, comme son nom l'indique, tuer les cellules cancéreuses. Cependant, ce n'est pas tout. Des chercheurs de Buffalo viennent de démontrer que le HAMLET pourrait être la substance nécessaire pour lutter contre la résistance aux antibiotiques.

Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline
L'étude révèle en effet que l'exposition au complexe HAMLET permet de rendre toutes les souches de la bactérie Staphylococcus aureus vulnérables à plusieurs antibiotiques dont la méthicilline, la vancomycine, l'érythromycine et la gentamycine. Ces résultats sont en soit très impressionnants puisque plusieurs des souches testées étaient connues pour leur résistance à certains de ces antibiotiques dont la méthicilline et la vancomycine.

Par ailleurs, même pour les souches déjà sensibles à ceux-ci, l'utilisation du complexe HAMLET permettait de diminuer la quantité nécessaire pour éliminer la bactérie. Par conséquent, les chercheurs croient que le complexe HAMLET pourrait contribuer à diminuer l'apparition des résistances aux antibiotiques et même renverser le processus chez les souches déjà résistantes.

Pour comprendre comment le HAMLET peut réussir ce tour de force, il faut d'abord savoir que certaines bactéries réussissent à résister aux antibiotiques grâce à un système de pompes insérées dans leur membrane. Grâce à celui-ci, elles parviennent donc à expulser l'antibiotique vers l'extérieur avant même qu'il n'ait eu le temps d'agir.

Les chercheurs croient que le complexe HAMLET permet d'augmenter la sensibilité aux antibiotiques en s'attaquant aux membranes des bactéries. En les déstabilisant, les pompes à antibiotiques deviendraient inefficaces et devant l'accumulation d'antibiotiques, les différentes souches de Staphylococcus aureus ne parviendraient plus à résister.

Cette découverte est très intéressante puisqu'elle ouvre la porte à de nouveaux traitements pour se débarrasser du tristement célèbre SARM (Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline). Ce microbe est en effet un problème important dans les hôpitaux puisque peu de traitements sont efficaces pour l'éliminer. Alors mesdames, lors de la prochaine tétée de votre bébé, pensez que vous produisez dans votre lait une substance qui pourrait bien être une solution à l'épineux problème de la résistance aux antibiotiques.

Référence:
Marks LR, Clementi EA, Hakansson AP (2013) Sensitization of Staphylococcus aureus to Methicillin and Other Antibiotics In Vitro and In Vivo in the Presence of HAMLET. PLoS ONE 8(5): e63158. doi:10.1371/journal.pone.0063158



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire