1 mai 2013

Misez sur le placenta!

Qui ne s'est jamais amusé à prédire le poids d'un futur bébé avant sa naissance? Pour augmenter vos chances de miser sur le bon poids, sachez que le principal déterminant de la croissance du foetus est tout simplement l'indice de masse corporelle (IMC) de sa mère. Cependant, puisque cette mesure n'est rien de plus qu'un rapport entre la taille et le poids d'une personne, on comprend encore mal le lien entre celui-ci et la croissance du bébé. Des chercheurs de la Norvège croient cependant avoir trouvé l'intermédiaire qui en serait responsable: le placenta.

L'analyse de 207 dyades mère-bébé a en effet révélé que l'IMC de la mère affecte le pourcentage de gras du bébé, une indication de la croissance du foetus. Cependant, les chercheurs ont remarqué que ce lien disparaissait si on tenait compte du poids du placenta. Ils ont aussi remarqué qu'un IMC plus élevé était associé à un placenta plus gros.

Le fait que l'IMC n'ait pas d'impact sur le pourcentage de graisse du bébé lorsqu'on tient compte du poids du placenta laisse supposer que les variations de l'IMC affectent directement la croissance du placenta et que c'est ensuite celui-ci qui dirigera  l'accumulation de gras du bébé.

On sait en effet que trois facteurs influencent la croissance du foetus: sa génétique, l'apport en nutriments provenant de la mère et la capacité du placenta à transférer les nutriments. Puisque l'IMC permet d'estimer la teneur en gras d'une personne et qu'il est souvent associé à la quantité de glucose dans le sang, son augmentation modifie bien sûr l'apport en nutriments.

Cependant, ce que cette étude semble démontrer, c'est que la grosseur du placenta varierait aussi en fonction de l'IMC. Cela s'expliquerait par le fait qu'une augmentation de l'IMC serait  accompagnée de changement hormonaux modifiant l'environnement maternel. Ces changements seraient détectés par le placenta qui adapterait alors sa croissance en conséquence. Le transfert des nutriments vers le bébé en serait ensuite affecté.

Lorsqu'on sait qu'il existe une association entre les caractéristiques du bébé à la naissance et la santé à l'âge adulte, une meilleure compréhension des facteurs contrôlant le poids de naissance du bébé est primordiale. D'autant plus qu'un poids de naissance élevé peut aussi entraîner des complications à l'accouchement.

En conclusion, la prochaine fois qu'on vous demandera de deviner la grosseur d'un futur bébé, demandez le poids du placenta!

Pour en savoir plus sur le rôle du placenta:
À quoi sert la prise de poids pendant le premier trimestre de la grossesse?
Génomique du placenta 101

Référence:
Friis CM, Qvigstad E, Paasche Roland MC, Godang K, Voldner N, Bollerslev J, Henriksen T. Newborn body fat: associations with maternal metabolic state and placental size. PLoS One. 2013;8(2):e57467. doi: 10.1371/journal.pone.0057467. Epub 2013 Feb 27.

 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire