18 février 2013

Question de la semaine: Quel est le rôle de l'allaitement dans la perte de poids post-partum chez la mère?

Aujourd'hui, je réponds à la question de Chloé Boehme qui aimerait en savoir plus sur la perte de poids et l'allaitement.

La perte de poids suite à l'accouchement peut revêtir une importance particulière pour certaines femmes après la venue au monde de leur enfant. D'une part, la rétention de poids après la grossesse est associée à un risque plus élevé d'obésité. D'autre part, certaines femmes se sentent tout simplement mieux dans leur peau lorsqu'elle retrouve leur poids d'avant la grossesse. Pour cette raison, les mères allaitantes peuvent se demander si l'allaitement contribuera à leur perte de poids.

Selon certaines études, pendant les premières semaines, les femmes allaitantes sont moins actives que les mères utilisant des préparations commerciales pour nourrisson. Toutefois, une partie des réserves de graisses stockées pendant la grossesse sont utilisées pour la production du lait, ce qui compenserait pour cette diminution du niveau d'activité. En fait, pour une mère qui aurait pris entre 11 et 12 kg pendant sa grossesse, 2 à 3 kg seront dépensés lors de l'allaitement.

Cela a donc pour conséquence que, pendant les 6 premiers mois suivant l'accouchement, les femmes qui allaitent perdent environ 0,8 kg par mois. L'allaitement exclusif serait également plus efficace que l'allaitement mixte. De plus, un mois après l'arrivée du bébé, les femmes qui allaitent auraient des hanches plus minces et un poids plus bas que les femmes qui n'allaitent pas. La perte de poids pendant l'allaitement se ferait donc principalement au niveau des hanches et des cuisses.

Par ailleurs, la rétention de poids serait plus basse chez les mères qui allaitent pour au moins 10 semaines. En fait, une étude réalisée en 2008 semblait démontrer que chez les femmes qui avaient eu une prise de poids raisonnable pendant la grossesse et qui suivaient les recommandations d'allaiter exclusivement jusqu'à 6 mois puis de poursuivre jusqu'à 1 an, l'allaitement pouvait contribuer à la perte de poids.

Après 6 mois, la perte de poids semble toutefois se stabiliser et l'association entre celle-ci et l'allaitement dépendra beaucoup de la fréquence des tétées. Jusqu'à un certain point, il semble que plus une femme allaite longtemps, plus elle perdra de poids. Toutefois, d'après une analyse ayant suivi des femmes pendant 1 à 2 ans après leur accouchement, l'allaitement aurait un effet négligeable sur la perte de poids à long terme.

En effet, il faut mentionner que les études portant sur l'allaitement et la perte de poids arrivent souvent à des résultats contradictoires. Cela s'explique par le fait que la définition de l'allaitement change beaucoup d'une étude à l'autre. De plus, plusieurs facteurs peuvent influencer la perte de poids après l'accouchement.
Par exemple, l'alimentation et le niveau d'activité physique auront un impact. De plus, un surpoids avant la conception ou une prise de poids trop élevée pendant la grossesse influenceront la capacité à maigrir par la suite. Enfin, d'autres facteurs moins traditionnels comme le nombre d'heures de sommeil et la prise de contraceptifs hormonaux sont aussi à considérer.

En conclusion, si beaucoup d'études semblent indiquer un effet bénéfique de l'allaitement sur la perte de poids pendant les six premiers mois, la situation est beaucoup moins claire par la suite. Des recherches plus poussées seront donc nécessaires pour faire la lumière sur ce sujet.

Tous les lundis, je réponds à une question des lecteurs sur la périnatalité. Il y a quelque chose que vous auriez toujours aimé savoir concernant la grossesse, l'accouchement, l'allaitement ou le développement de l'enfant? Écrivez-moi à info@mamaneprouvette.com et je tenterai de trouver la réponse.

Références:
Mohrbacher, N. (2010) Breastfeeding Answers Made Simple. Amarillo: Hale Publishing.


Riordan, J., & Wambach, K. (2010). Breastfeeding and Human Lactation (4th ed.). Sudbury: Jones and Bartlett.

Gunderson EP, Rifas-Shiman SL, Oken E, Rich-Edwards JW, Kleinman KP, Taveras EM, Gillman MW. (2008) Association of fewer hours of sleep at 6 months postpartum with substantial weight retention at 1 year postpartum. Am J Epidemiol. 167(2):178-87. Epub 2007 Oct 29.

Hatsu IE, McDougald DM, Anderson AK. (2008)
Effect of infant feeding on maternal body composition. Int Breastfeed J. 3:18. doi: 10.1186/1746-4358-3-18.

Østbye T, Krause KM, Swamy GK, Lovelady CA. (2010) Effect of breastfeeding on weight retention from one pregnancy to the next: results from the North Carolina WIC program. Prev Med. 51(5):368-72. doi: 10.1016/j.ypmed.2010.07.017. Epub 2010 Jul 23.

Baker JL, Gamborg M, Heitmann BL, Lissner L, Sørensen TI, Rasmussen KM. (2008) Breastfeeding reduces postpartum weight retention. Am J Clin Nutr. 88(6):1543-51.

Østbye T, Peterson BL, Krause KM, Swamy GK, Lovelady CA. (2012) Predictors of postpartum weight change among overweight and obese women: results from the Active Mothers Postpartum study. J Womens Health (Larchmt). 2012 Feb;21(2):215-22. doi: 10.1089/jwh.2011.2947. Epub 2011 Nov 17.


1 commentaire:

  1. Allaitant depuis 2 ans (déjà), je n'ai toujours pas récupéré mon poids pré-grossesse. Je pèse moins qu'avant la grossesse et c'est seulement aux 1 an et demi que j'ai commencé à reprendre. Donc pour moi l'allaitement a été un grand facteur de perte de poids mais ce n'est pas le seul puisqu'élever un enfant me demande aussi plus d'énergie que quand nous étions juste 2 à la maison. Merci pour tes articles toujours très intéressants.

    RépondreSupprimer