21 décembre 2012

Noël, Marie et l'allaitement en public

Avec Noël qui approche, j'ai choisi d'aborder un thème légèrement différent: la présence de l'allaitement dans l'imagerie religieuse.

Dès l'Antiquité, la plupart des peuples ont cherché à représenter la mère allaitant son bébé. On n'a qu'à penser à Héra dont le réflexe d'éjection a créé la Voie Lactée selon les Grecs ou à la déesse égyptienne Isis souvent représentée allaitant son fils Horus. L'arrivée du christianisme n'a pas changé ce besoin de dépeindre cette relation particulière entre une mère et son enfant.

Par exemple, sous la période romaine, les temples dédiés à Isis en Égypte ont été convertis en église et Marie allaitant Jésus a pris la place d'Isis allaitant Horus. Ce type de conversion s'est tranquillement répandu au proche Orient et a beaucoup influencé entre autres la réalisation de plusieurs icônes, ces peintures propres à l'époque byzantine.

En effet, l'image de Marie allaitant Jésus s'est répandue dans tout l'Empire byzantin puis dans les Balkans et en Europe au douzième siècle.

Par ailleurs, si au départ les images de Marie se concentrent davantage sur sa virginité et sa sainteté, les peintures plus tardives la représentent davantage comme une femme ordinaire: plus humaine, plus maternelle. La représentation de Marie avec un sein exposé nourrissant Jésus met l'emphase sur le rôle de mère de la Vierge Marie et se veut, en quelque sorte, un modèle maternel pour la société de l'époque où l'allaitement était souvent perçu comme une affaire de nourrices. 

Cette observation est également vraie à l'époque de la Renaissance où les femmes aisées ne considèrent pas l'allaitement comme un idéal à atteindre. D'une certaine façon, ces peintures sont peut-être la première forme de promotion de l'allaitement.

Ainsi, à travers les siècles, l'allaitement est devenu une tradition symbolique, un modèle de maternité véhiculé par les religieux. Malheureusement, déjà à l'époque, la dualité entre le sein nourricier et le sein sexuel a remis en question le droit de représenter l'allaitement en public. Par conséquent, au moment de la Contre-réforme, et bien avant Facebook, l'Église Catholique a décrété que les représentations de la Vierge Marie allaitant Jésus n'avaient plus leur place pour décorer les églises. Une idée qui s'est étendue à l'allaitement en public en général et qui perdure encore, presque 500 ans plus tard.

Il s'agissait de mon dernier billet pour l'année 2012. Je serai heureuse de vous retrouver dès janvier 2013.  D'ici là, passez de Joyeuses Fêtes!

Référence:
Gkegkes ID, Darla VM, Iavazzo C. (2012) Breastfeeding in Byzantine icon art. Arch Gynecol Obstet. 286(1):71-3. doi: 10.1007/s00404-012-2252-3. Epub 2012 Feb 25.

6 commentaires:

  1. Bravo pour ce billet si intéressant et pour toutes vos publications si formatrice. Passez un joyeux Noël ! Au plaisir de vous retrouver l'année prochaine Kathleen "Maman Eprouvette".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup et un Joyeux Noël à vous aussi!

      Supprimer
  2. Super ce billet. Je partage, comme toujours!
    Joyeuses fêtes :)

    RépondreSupprimer
  3. Très intéressant! Joyeuses fêtes :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour votre commentaire. De Joyeuses Fêtes à vous aussi!

      Supprimer