19 décembre 2012

La définition de l'allaitement peut-elle influencer la qualité des études?

Depuis quelques décennies, l'allaitement est de plus en plus étudié par les chercheurs à travers le monde. Toutefois, malgré le nombre d'articles publiés, on a encore beaucoup de difficultés à atteindre des consensus sur divers aspects. Pour certains professionnels, l'explication de cette situation réside dans la façon de définir le type d'allaitement.

En effet, pour comparer les résultats de deux études portant sur un même sujet, il est important de savoir si les enfants étudiés ont été alimentés de la même façon. Par exemple, un enfant allaité exclusivement qui ne reçoit rien d'autre que le lait de sa mère (et certains suppléments et médicaments) ne réagira peut-être pas de la même façon qu'un enfant qui est nourri au sein mais qui reçoit aussi du lait d’origine animale ou de la préparation pour nourrisson. Malheureusement, dans bien des études, il peut être difficile de déterminer le mode d'alimentation exacte des bébés étudiés.

Cette observation a d'ailleurs été confirmée par des chercheurs de la Caroline du Nord qui ont entrepris de réviser plusieurs articles sur l'allaitement publiés dans différents journaux scientifiques pour déterminer la qualité des définitions utilisées. D'après leurs résultats, disponibles sur le site de la revue Breastfeeding Medicine, la majorité des articles publiés (68%) contiennent des termes indicateurs du mode d'allaitement dans leur méthodologie toutefois ces termes sont rarement définis (28%).

Selon ces chercheurs, il y a encore place à l'amélioration pour s'assurer que le type d'allaitement soit défini de façon plus systématique dans les études abordant la lactation. Ceux-ci suggèrent même la création d'un groupe international de travail sur la question. Pourtant, en 1991, l'Organisation mondiale de la santé avait déjà procédé à l'élaboration de définitions officielles de certains termes d'allaitement dans son document intitulé Indicateurs servant à évaluer les modes d'allaitement maternel. Ce document a de plus été révisé en 2007.

La situation actuelle dénote donc un manque de rigueur navrant dans l'élaboration des études concernant la lactation. Des définitions claires et précises des indicateurs du mode d'allaitement sont pourtant indispensables à l'avancement des connaissances dans le domaine. Sinon, les différentes études continueront de présenter des résultats contradictoires ce qui rend malheureusement difficile l'analyse de l'évolution de la situation de l'allaitement à travers le monde.

Références:
Organisation mondiale de la santé (2009) Indicateurs pour évaluer les pratiques d’alimentation du nourrisson etdu jeune enfant. Consulté en ligne le 18 décembre 2012.

Miriam H. Labbok and Ali Starling. (2012) Definitions of Breastfeeding: Call for the Development and Use of Consistent Definitions in Research and Peer-Reviewed Literature. Breastfeeding Medicine. December 2012, 7(6): 397-402. doi:10.1089/bfm.2012.9975.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire