10 septembre 2012

Question de la semaine: Comment fonctionnent les herbes favorisant la production de lait?

Aujourd'hui, je réponds à la question de Chantal Caissié: Comment les produits qui augmentent la production lactée (fenugrec, chardon béni et levure de bière) agissent-ils sur les seins? 

Tout d'abord, il faut savoir que la plupart des médicaments favorisant la production de lait agissent en augmentant la production et la sécrétion par l'hypophyse de la prolactine, une hormone essentielle à la lactation. Cela peut se faire de plusieurs façons. Premièrement, le médicament peut stimuler directement l'hypophyse à produire de la prolactine. Deuxièmement, il peut empêcher l'hypothalamus de produire une protéine appelée PIF, qui empêche elle-même la production de prolactine par l'hypophyse. Enfin, sachant que la dopamine empêche la production de prolactine, certaines substances vont favoriser la production de lait en bloquant la production ou l'action de la dopamine.

Il semble toutefois que la situation soit un peu différente pour les herbes comme le fenugrec ou le chardon béni.

Il existe très peu de données scientifiques sur le fenugrec mais il est généralement reconnu que cette herbe favorise la production de lait. Quelques études plus ou moins bien structurées ont même démontré un potentiel positif pour augmenter la production de lait mais des recherches plus poussées seront nécessaire pour confirmer son efficacité. Plusieurs hypothèses existent pour expliquer son action. Tout d'abord, certains croient que le fenugrec augmente le taux de transpiration. Étant donné que les glandes mammaires sont en fait des glandes sudoripares modifiées, le fenugrec pourrait donc avoir un effet sur la sécrétion de lait. D'autres croient que le fenugrec aurait des propriétés estrogènique ou qu'il aurait un effet positif car il constitue une source d'acide gras essentiels.

Les études concernant le chardon béni sont encore plus rares. Certains croient toutefois que cette herbe augmenterait la circulation sanguine dans la glande mammaire ce qui favoriserait le flot du lait. Toutefois, cette hypothèse n'a jamais été vérifiée scientifiquement.

Enfin, si on a longtemps recommandé aux mères de prendre de la levure de bière pour augmenter leur production de lait, il n'existe à peu près aucune documentation sur le sujet. En fait, la seule référence crédible provient du livre de Sheila Humphrey, The Nursing Mother's Herbal. Cette dernière mentionne que "plusieurs mères ont remarqué que la levure de bière était utile non seulement pour établir leur production de lait mais aussi pour combattre la fatigue, la dépression et l'irritabilité." Devant aussi peu d'informations, il est difficile de confirmer l'efficacité de la levure de bière et encore moins d'établir son mécanisme d'action.

En conclusion, la façon dont certaines herbes favorisent la production de lait, tout comme leur efficacité, est encore très peu comprise. Il s'agit donc d'un domaine de recherche qui pourrait nous réserver bien des surprises dans l'avenir.

Tous les lundis, je réponds à une question des lecteurs sur la périnatalité. Il y a quelque chose que vous auriez toujours aimé savoir concernant la grossesse, l'accouchement, l'allaitement ou le maternage? Écrivez-moi à info@mamaneprouvette.com et je tenterai de trouver la réponse.

Références:
A. A. Zuppa, P. Sindico, C. Orchi, C. Carducci, V. Cardiello, C. Romagnoli, P. Catenazzi. (2010) Safety and Efficacy of Galactogogues: Substances that Induce, Maintain and Increase Breast Milk Production. J Pharm Pharmaceut Sci. 13(2) 162 - 174.

Antonia Zapantis, Jennifer G. Steinberg and Lea Schilit. (2012) Use of Herbals as Galactagogues. Journal of Pharmacy Practice, 25: 222.

Humphrey, Sheila (2003-12-25). The Nursing Mother's Herbal (The Human Body Library) (p. 114). Fairview Press. Kindle Edition.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire