20 avril 2012

Vitamine E: Comparaison entre le lait maternel et les préparations commerciales pour nourrissons

Bien que tous sont d'accord pour dire que le lait maternel a des vertus immunologiques qu'on ne peut tout simplement pas reproduire, il est fréquent d'entendre que les préparations commerciales pour nourrissons (PCN) sont très similaires au lait maternel d'un point de vue nutritif. Mais, est-ce vraiment le cas?

Le tournesol, une source naturelle de tocophérol
Des chercheurs se sont intéressés plus particulièrement aux niveaux de vitamine E contenue dans le lait maternel à différents moments pendant la lactation et ont comparé ces niveaux avec ceux de plusieurs échantillons de PCN.

Tout d'abord, mentionnons que la vitamine E agit  principalement comme antioxydant et peut se présenter sous forme de tocophérol ou de tocotriénol. Pour leur étude, les chercheurs ont mesuré les concentrations de tocophérol, la molécule ayant la plus grande activité vitaminique. Les mesures pour le lait maternel ont été effectuées 2 jours, 14 jours, 30 jours et 90 jours après la naissance.

Les chercheurs ont alors remarqué que les niveaux de vitamine E dans le lait maternel étaient plus élevés dans le colostrum et qu'ils diminuaient ensuite avec la progression de la lactation.

Cette observation est d'autant plus intéressante que les carences en vitamine E, rares chez l'humain, sont plus fréquentes chez les bébés prématurés. Le colostrum, naturellement plus riche en tocophérol, est donc l'aliment tout indiqué pour éviter celles-ci.

Au contraire, les niveaux de vitamine E contenue dans les PCN sont nettement inférieurs à ceux du colostrum. Ce qui amène d'ailleurs les chercheurs à suggérer un supplément de vitamine E pour les bébés nourris aux PCN pendant les 2 ou 3 premiers jours de vie.

De tels résultats suggèrent donc que, même au point de vue nutritif, les PCN ne sont toujours pas équivalentes au lait maternel. En effet, comment pourraient-elles l'être puisque la composition du lait maternel se modifie constamment pour s'adapter aux besoins changeant du nouveau-né alors que la PCN est un produit statique qui ne subit aucune modification?

C'est vrai, les PCN ont beaucoup évolué et sont mieux adaptées qu'elles l'étaient autrefois aux besoins du bébé. Par contre, à ce jour, le  lait maternel demeure l'aliment le mieux adapté pour supporter la croissance et le développement des nouveau-nés.

Références:
Dorota Martysiak-Żurowska, Agnieszka Szlagatys-Sidorkiewicz and Maciej Zagierski. Concentrations of alpha- and gamma-tocopherols in human breast milk during the first months of lactation and in infant formulas. Maternal & Child Nutrition. Article first published online: 19 APR 2012.
Jacques, Hélène. (2011) Éléments de nutrition. Québec: Université Laval.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire