13 mars 2012

Choisir sa position d'accouchement

Lors de la naissance, le fait d'avoir plusieurs options et de pouvoir prendre des décisions en conséquence peut jouer pour beaucoup dans la satisfaction de la mère face à son accouchement.

L'un des choix qui s'offre aux femmes est la position à adopter lors de la deuxième phase du travail. Des chercheurs des Pays-Bas ont donc étudié les facteurs influençant la réalisation de ce choix lors de l'accouchement.

Femme donnant naissance sur une chaise d'accouchement

Les chercheurs ont d'abord interrogé 1154 femmes pour connaître les positions qu'elles privilégiaient. Il semble que 58.9% des femmes préféraient accoucher sur le dos, 19.6% dans une autre position (debout ou accroupie) et 21.5 % n'avaient pas de préférence.

Les chercheurs ont alors remarqué que les femmes qui favorisaient la position couchée sur le dos accouchaient effectivement plus souvent dans cette position.

Par contre, pour les femmes qui souhaitaient accoucher dans une autre position, plusieurs facteurs pouvaient influencer la réalisation de cette préférence. En effet, la durée de la deuxième phase de l'accouchement, le niveau d'éducation de la mère et le fait d'accoucher à la maison avait un impact non-négligeable. De plus, le degré de conviction de la femme jouait aussi un rôle important.

Selon les chercheurs, ces résultats démontrent que chaque femme a ses propres préférences quant à la position dans laquelle elle veut donner naissance. Par conséquent, si les professionnels de la santé veulent s'assurer d'offrir un suivi personnalisé et centré sur la mère, ils devraient prendre le temps d'explorer avec la femme les différentes positions possibles d'accouchement. Le but ultime est bien sûr d'informer les femmes des possibilités qui s'offrent à elles et de les supporter dans la réalisation de leur choix.

Cette étude rappelle selon moi un concept bien connu entourant la naissance: la femme accouche, elle ne se fait pas accoucher. L'accouchement est un processus physiologique normal. Ainsi, on devrait encourager la femme à suivre ses instincts et à être à l'écoute de son corps. Cela veut dire, entre autres, la laisser choisir la position d'accouchement qui lui convient.

Référence: Nieuwenhuijze M, de Jonge A, Korstjens I, Lagro-Jansse T. Factors influencing the fulfillment of women's preferences for birthing positions during second stage of labor. J Psychosom Obstet Gynaecol. 2012 Mar;33(1):25-31. Epub 2012 Jan 3.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire