15 mars 2012

À propos des fameux experts...

Avec l'explosion de la puériculture, les parents ont été assaillis par un nombre important d'experts vantant les mérites de leur approche révolutionnaire. En effet, on ne compte plus le nombre de livre qui suggèrent aux parents des remèdes miracles à leurs inquiétudes, des recettes infaillibles pour élever un enfant modèle. Mais, dans les 50 dernières années, est-ce que ces manuels de références ont vraiment changé?

Des chercheurs de l'Université de Warwick en Grande-Bretagne ont évalué la vision de l'éducation des enfants de plusieurs manuels destinés aux mères entre 1945 et 2000. Parmi eux, certains sont des livres bien connus par des auteurs tout aussi connu, entre autres le désormais célèbre Dr. Spock.

La responsable du projet, Angela Davis a remarqué qu'en effet, les conseils qu'on retrouve dans ces livres ont bien changé. Par exemple, dans les années '40, on insistait sur l'importance d'une routine stricte pour les enfants alors que dans les décennies qui suivent, l'approche conseillée est nettement moins autoritaire. Étrangement, dans les années '90 ont remarque que le style "militaire" fait toutefois un retour en force.

Par contre, une chose demeure constante depuis 50 ans. C'est le ton adopté par les auteurs de ces manuels. En effet, dans tous les cas, leurs conseils ressemblent souvent à des ordres. Les mères y sont menacées de graves conséquences si elles ne suivent pas à la lettre les approches préconisées.

De plus, règle général, ces petites "bibles" font l'apologie d'un idéal inatteignable et pour la mère et pour l'enfant. Par conséquent, bien des mères se sont senties et se sentent encore aujourd'hui inadéquates et incompétentes après la lecture de ces livres.

Enfin, les chercheurs concluent en mentionnant que même après 50 ans de discussions sur les enfants, il y a toujours autant de controverses entre les différents experts dans le domaine. Pas étonnant que les nouveaux parents soient plus confus que jamais!

Source: University of Warwick (2012, March 13). Research shows 50 years of motherhood manuals set standards too high for new moms.

8 commentaires:

  1. Comme c'est intéressant et révélateur! Savons-nous quel est le pourcentage d'auteurs masculins vs féminins? Et leur formation?

    RépondreSupprimer
  2. Les auteurs analysés sont Frederick Truby King, John Bowlby, Donald Winnicott, Benjamin Spock, Penelope Leach and Gina Ford.
    King était un médecin spécialisé en santé publique, Bowlby un psychanalyste, Winnicott un pédiatre/psychanalyste, Spock un pédiatre, Leach une psychologue et Ford une infirmière périnatale.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr qu'avec ces formations variées, ils ne s'entendent pas!!! Il me semble que le message qui devrait prioriser, c'est que comme tout travail, devenir parent ne s'apprend vraiment que dans l'action et par essais et erreurs. Mais bon, devant l'inconnu, on est tous insécures...

      Supprimer
    2. Tout-à-fait. On oublie aussi souvent que la personnalité de l'enfant a aussi un rôle à jouer. Comme chaque enfant est différent, il est impossible, selon moi, de donner une recette magique qui fonctionne pour tous.

      Supprimer
    3. Oh non! Mais ça, on ne le comprend vraiment je crois que quand on a au moins 2 enfants. En tout cas, c'est ce qui m'est arrivé.

      Supprimer
    4. C'est vrai. Quand on a le premier, on se dit "Au prochain, je vais faire ça et ça et ça", seulement pour se rendre compte que ça ne fonctionne pas du tout avec celui-là! ;-)

      Supprimer
  3. Ce qui me surprend toujours pourquoi, c'est de voir les Mamans prendre ces oivres pour du cash. De croire tout ce qui s'y retrouve!!! Certains sont aussi largement publicisés dans les centre périnataux, alors qu'ils n'ont aucun bon sens.

    Souvent, les auteurs n'ont pratiquement pas ou carrément pas de formation. (par exmple, bcp de livres sur la nutrition et les enfants par des actrices!?!

    Quand il s'agit d'enfants et d'éducation, bcp de personnes perdent leur jugement.Tout ce qui est écrit ds un livre ou dit à la télé n'est pas forcément vrai...

    Moi j'ai plutot tendance à aller chercher dans la littérature scientifique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a en effet beaucoup d'experts "auto-proclamés" qui profitent je crois de l'insécurité des nouveaux parents.

      Supprimer