22 février 2012

Les mères allaitantes devraient-elles boire du déca?

L'allaitement est souvent entouré d'un nuage de mythes et de croyances populaires. On ne compte plus le nombre d'aliments qu'une mère allaitante devrait éviter, du chou au chocolat en passant par la sauce St-Hubert. Le café est un de ces aliments mythiques autour duquel flotte une certaine confusion. Dans une entrevue accordée au Journal of Caffeine Research, Ruth Lawrence (co-auteur du livre Breastfeeding, A Guide for the Medical Profession) lève le voile sur la consommation de caféine pendant l'allaitement.

On sait que si la mère consomme de la caféine pendant l'allaitement, une petite quantité se retrouvera dans le lait maternel. Cela peut être un problème dans les premières semaines puisque les nouveau-nés ont de la difficulté à éliminer la caféine. Ils peuvent donc accumuler la caféine dans leurs tissus et développer des symptômes en réaction à celle-ci.

Ce phénomène est bien connu puisque la caféine est utilisée depuis longtemps dans les unités de soins intensifs néonataux pour stimuler la respiration des nouveau-nés. On s'est toutefois vite aperçu que les bébés pouvaient faire rapidement des surdoses de caféine et qu'il fallait donc être prudent dans les doses utilisées.

Règle général, on considère qu'il est sécuritaire pour une mère allaitante de consommer 300 mg de caféine par jour, c'est-à-dire environ trois tasses de café.

Toutefois, tous les bébés ne réagissent pas de la même manière à la caféine. Par exemple, si la mère consommait du café pendant sa grossesse, le bébé peut avoir déjà pris l'habitude de métaboliser la caféine. Au contraire, certains individus y sont très sensibles.

Pour cette raison, on suggère de toujours demeurer attentive aux comportements du bébé. Si une mère remarque que son bébé est très éveillé, agité ou irritable, il pourrait être recommandable de diminuer la consommation de produits contenants de la caféine.

Par ailleurs, il ne faut pas oublier que le café n'est pas le seul aliment à surveiller. En effet, certaines mères diminuent la quantité de café qu'elles consomment mais oublient que d'autres produits comme les boissons gazeuses, les thés, les tisanes et le chocolat peuvent aussi être problématiques. Même si la caféine est moins concentrée dans ces produits, à la longue, il peut tout de même y avoir une accumulation qui se traduit par des effets sur le bébé.

En résumé, consommer avec modération et être attentive aux comportements de notre bébé: voilà la meilleure attitude à adopter pour la consommation de café pendant l'allaitement.

RéférenceCan Consuming Caffeine While Breastfeeding Harm Your Baby? An Interview with Ruth Lawrence, PhD. Journal of Caffeine Research. December 2011, 1(4): 192-194. doi:10.1089/jcr.2011.1212.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire