13 février 2012

Le rôle du placenta pour protéger le foetus

Le placenta humain a un certain nombre de mécanismes de protection pour empêcher les substances toxiques de se rendre jusqu'au foetus.

L'un de ces mécanismes est la présence de protéines qui jouent le rôle de transporteur entre le compartiment foetal et le corps de la mère. Ces transporteurs vont pomper activement les toxines qui se sont rendues au foetus pour les retourner vers le système de la mère. La mère pourra alors métaboliser ces substances et les rendre inoffensives.

Parmi ces transporteurs, on retrouve les protéines P-gp et BCRP. Les chercheurs ont remarqué que la production de ces protéines varie au fur et à mesure que la grossesse avance. Ces variations seraient contrôlées en partie par les hormones comme la progestérone, l'estrogène et les corticostéroïdes. Par exemple, les quantités de protéine P-gp diminuent vers la fin de la gestation. Cela signifie donc que le foetus devient alors beaucoup plus sensible aux médicaments qui peuvent être administrés à la mère.

Par ailleurs, les niveaux de transporteurs semblent être affectés par certaines complications rencontrées pendant la grossesse. Le travail prématuré, la pré-éclampsie, les infections et les retards de croissance intra-utérins sont tous associés à des modifications dans l'expression de ces transporteurs.

Enfin, des variations génétiques chez la mère pourraient aussi affecter les transporteurs placentaires. Cela expliquerait pourquoi les bébés de certaines mères sont plus affectés que d'autres par les médicaments administrés pendant la grossesse.

L'étude des transporteurs se trouvant dans le placenta est importante puisqu'elle permet de mieux comprendre les facteurs influençant le développement foetal. Par ailleurs, les nouvelles connaissances dans ce domaine permettent d'élaborer des traitements pendant la grossesse qui seront plus sécuritaires pour le foetus.

Personnellement, ce type d'études me fascine puisqu'il met en lumière la complexité des processus prenant place pendant la grossesse. Je ne peux qu'être en admiration devant ces mécanismes que l'évolution a mis en place pour protéger l'enfant à naître.

Référence: M. Iqbal, M.C. Audette, S. Petropoulos, W. Gibb, S.G. Matthews. Placental drug transporters and their role in fetal protection. Placenta - March 2012 (Vol. 33, Issue 3, Pages 137-142, DOI: 10.1016/j.placenta.2012.01.008)



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire