28 mars 2016

Cours prénataux gratuits: des questions éthiques

Le 15 mars dernier, un article sur le site de Radio-Canada annonçait le lancement de cours prénataux en ligne par l’infirmière Marie Fortier de Sherbrooke. Bien qu’il s’agisse d’une ressource intéressante pour les futurs parents qui ont difficilement accès à des ressources prénatales dans leur région, la source de financement du projet a fait sourciller quelques intervenantes du milieu de la périnatalité. En effet, selon la journaliste Brigitte Marcoux, « Marie Fortier peut désormais offrir ses contenus gratuitement, […] en raison du financement accordé par la multinationale Nestlé et la pharmaceutique québécoise Duchesnay. »

Pour quiconque connaît un peu le milieu de l’allaitement, le seul nom de la compagnie Nestlé provoque une vive réaction. C’est que les pratiques marketing de ce fabricant de préparations commerciales pour nourrisson ont longtemps été douteuses. Par exemple, à une certaine époque, la compagnie envoyait des représentantes habillées en infirmières dans les maternités des hôpitaux. Encore aujourd’hui, les associations entre des professionnels et Nestlé continuent donc de soulever des questions.

Pour en savoir plus, lisez mon article de même que celui de Mariève Paradis sur Planète F:
Des cours prénataux en ligne par Mariève Paradis

3 commentaires:

  1. Actuellement ils continuent a financer les hôpitaux à Millier d'euros sur les comptes associatifs créer par les hôpitaux et à vendre le lait artificiel une poignée de pain pour continuer à faire croire que le lait artificiel est indispensable à une majorité de femme !

    RépondreSupprimer
  2. Ouin, et les 4 capsules sur les difficultés d'allaitement que Nestlé a spécifiquement commandées, elles ressemblent à quoi?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Puisque ces capsules ne sont pas sur le site de Marie Fortier, je n'ai pas pu les consulter.

      Supprimer