21 juin 2013

Les dents des chimpanzés et l'allaitement

L'âge du sevrage a beaucoup diminué dans le dernier siècle. Ce que la plupart des mères et des bébés vivent aujourd'hui n'est donc pas représentatif de ce qui était courant pour nos ancêtres. Par exemple, les textes anciens semblent indiquer que les bébés égyptiens étaient allaités jusqu'à l'âge de trois ans. Aux États-Unis, certains auteurs du 18e siècle laissent entendre qu'il était typique d'allaiter un enfant pour 2 à 4 ans. On a toutefois peu d'information sur l'allaitement à l'époque de l'apparition des premiers humains.

Pour résoudre cette question, certains anthropologues tentent de faire des comparaisons avec nos parents, les primates. Entre autres, chez certains d'entre eux, l'apparition des premières molaires est associée au sevrage. Mais le développement dentaire est-il vraiment un bon outil pour évaluer le développement chez l'humain? Pour répondre à cette objection, des chercheurs ont choisi d'étudier le lien entre l'émergence de la première molaire de la mâchoire du bas et le sevrage chez notre plus proche cousin, le chimpanzé.

Cette nouvelle étude a analysé une bande de jeunes chimpanzés sauvages habitant en Uganda. Les chercheurs ont alors examiné l'émergence des premières molaires. Ils ont ainsi remarqué qu'en moyenne, ces dents faisaient leur apparition à l'âge de 3,3 ans. Cependant, tous les bébés singes étudiés ont continué de téter même après ce moment. En fait, le pourcentage de temps passé au sein augmentait entre 2 ans et 3,5 ans pour ensuite diminuer entre 3,5 et 4,5 ans. Le sevrage se produisait finalement entre 4,5 et 5 ans.

Les chercheurs concluent donc que, chez le chimpanzé, il n'y a pas de lien entre l'apparition des molaires et le sevrage. En fait, ceux-ci croient plutôt que l'apparition des molaires serait reliée au passage à une alimentation adulte qui a lieu autour de 3 ans. Avant cet âge, les bébés chimpanzés sont beaucoup plus dépendants de leur mère. D'ailleurs, les petits qui perdent leur mère avant 2,5 à 3 ans ont peu de chance de survivre.

Plusieurs raisons peuvent expliquer cette absence de lien entre l'apparition des dents et le sevrage selon les chercheurs. D'une part, il s'agit de deux processus étendus dans le temps et non pas d'évènements ponctuels, ce qui peut rendre les analyses difficiles. Deuxièmement, chez le chimpanzé, il existe beaucoup de variation dans l'âge du sevrage qui peut aller de 4,2 à 7,2 ans selon certaines études.

En conclusion, si les observations faites chez le chimpanzé sont applicables à l'homme primitif, cela signifie qu'il faudra chercher un autre indicateur pour évaluer l'âge du sevrage à la préhistoire. Certaines études suggèrent en effet que le lien entre le métabolisme et la lactation est plus complexe qu'il n'y paraît.

Pour en savoir plus sur le sevrage biologique:
Quel est l'âge biologique du sevrage?

Référence:
Smith TM, Machanda Z, Bernard AB, Donovan RM, Papakyrikos AM, Muller MN, Wrangham R. (2013) First molar eruption, weaning, and life history in living wild chimpanzees. Proc Natl Acad Sci U S A. 2013 Feb 19;110(8):2787-91. doi: 10.1073/pnas.1218746110. Epub 2013 Jan 28.

2 commentaires:

  1. Bonjour,

    Ceci peut certainement vous intéresser.
    http://www.maxisciences.com/n%e9andertal/chez-l-039-homme-de-neandertal-le-sevrage-de-bebe-arrivait-autour-de-sept-mois_art29617.html

    Cordialement Karine

    RépondreSupprimer