8 avril 2013

Question de la semaine: Le violet de gentiane est-il sécuritaire?

Cette semaine, je réponds à la question d'Elise Gaulin : "J'ai lu que l'utilisation du violet de gentiane pour traiter le muguet du nourrisson pourrait être associé avec un risque accru de cancer de la bouche. Je ne trouve pas beaucoup d'informations sur le sujet. Est-ce que c'est vrai?"

Ayant la particularité de tacher irrémédiablement tout ce qu'il touche, le violet de gentiane (aussi connu sous le nom de violet de crystal) est utilisé depuis plus de 100 ans comme antiseptique. Les femmes allaitantes l'utilisent entre autres pour traiter le muguet. Il s'agit en effet d'un redoutable antifongique, aussi efficace que le ketonazole et plus puissant que le nystatin.

Le violet de gentiane est impitoyable contre le Candida albicans, le champignon responsable du muguet. Ce microorganisme a la fâcheuse habitude de se réfugier dans un biofilm c'est-à-dire une mince couche adhérente peuplée de nombreux organismes vivant en communauté. Celle-ci permet au Candida d'être à l'abri de plusieurs antifongiques, mais pas du violet de gentiane.

Le violet de gentiane favorise la production de substances réactives qui parviennent à pénétrer le biofilm mais aussi les membranes du Candida. L'antifongique peut alors se fixer à l'ADN, saboter la production d'énergie du champignon et même le faire éclater. On croit aussi que le violet de gentiane empêcherait la germination du Candida et diminuerait du fait même sa virulence. Globalement, cet antifongique est donc très efficace contre les champignons, mais aussi contre les bactéries, tout en ayant peu d'effet sur les cellules des mammifères.

Cependant, puisque le violet de gentiane peut se fixer à l'ADN, il peut donc créer des mutations et pourrait potentiellement causer des cancers. Toutefois, sa structure laisse supposer qu'il ne peut pas pénétrer rapidement l'épiderme, ce qui diminue les risques d'effets négatifs. Par ailleurs, selon une étude effectuée sur des rats et rapportée par le Dr. Jack Newman, il faudrait ingérer de grandes quantités de violet de gentiane pour que celui-ci ait des effets carcinogènes.

Cela ne signifie toutefois pas que le violet de gentiane est complètement sans danger. Si l'utilisation externe de ce produit n'a pas été associée à des effets secondaires sérieux, plusieurs cas d'ulcération des muqueuses buccales, d'oesophagite, de laryngites et de trachéites ont été rapportés. Entre autres, le cas d'un bébé de 4 mois qui a connu une obstruction des voies respiratoires suite à l'utilisation de violet de gentiane est particulièrement préoccupant. Ce dernier, traité 4 fois par jour avec une solution de violet de gentiane (1%), a développé une toux, des difficultés d'allaitement et ultimement des problèmes respiratoires nécessitant une intubation.

Devant de telles complications, certains experts croient que l'utilisation non-sécuritaire du violet de gentiane pourrait être la source de problèmes d'allaitement. Pour cette raison, ce produit devrait être utilisé avec une grande prudence.

Ainsi, le violet de gentiane ne devrait être recommandé que lorsque les autres traitements ont échoué. Son utilisation ne devrait donc pas être fréquente ou prolongée. Si certains auteurs suggèrent d'utiliser cet antifongique à des concentrations entre 0,5 et 1 %, d'autres recommandent de ne pas dépasser 0,25 à 0,5 %. Enfin, le violet de gentiane ne devrait pas être appliqué plus de deux fois par jour et pour pas plus de 3 à 7 jours.

En conclusion, bien que le violet de gentiane soit disponible sans prescription, il demeure un produit potentiellement dangereux et peut avoir des effets secondaires s'il n'est pas utilisé adéquatement. Il est donc préférable de ne pas banaliser son utilisation.

Tous les lundis, je réponds à une question des lecteurs sur la périnatalité. Il y a quelque chose que vous auriez toujours aimé savoir concernant la grossesse, l'accouchement, l'allaitement ou le développement de l'enfant? Écrivez-moi à info@mamaneprouvette.com et je tenterai de trouver la réponse.

Références:
Docampo R, Moreno SN. (1990) The metabolism and mode of action of gentian violet. Drug Metab Rev. 22(2-3):161-78.

Su CW, Gaskie S, Jamieson B, Triezenberg D. (2008) Clinical inquiries. What is the best treatment for oral thrush in healthy infants? J Fam Pract. 57(7):484-5.

Diamante C, Bergfeld WF, Belsito DV, Klaassen CD, Marks JG Jr, Shank RC, Slaga TJ, Snyder PW, Alan Andersen F.  (2009) Final report on the safety assessment of Basic Violet 1, Basic Violet 3, and Basic Violet 4. Int J Toxicol. 2009 Nov-Dec;28(6 Suppl 2):193S-204S. doi: 10.1177/1091581809354649.

Baca D, Drexler C, Cullen E. (2001) Obstructive laryngotracheitis secondary to gentian violet exposure. Clin Pediatr (Phila).40(4):233-5.

Traboulsi RS, Mukherjee PK, Chandra J, Salata RA, Jurevic R, Ghannoum MA. (2011) Gentian violet exhibits activity against biofilms formed by oral Candida isolates obtained from HIV-infected patients. Antimicrob Agents Chemother. 55(6):3043-5. doi: 10.1128/AAC.01601-10. Epub 2011 Mar 28.

Utter AR. (1990) Gentian violet treatment for thrush: can its use cause breastfeeding problems? J Hum Lact. 6(4):178-80.

Riordan, J., & Wambach, K. (2010). Breastfeeding and Human Lactation (4th ed.). Sudbury: Jones and Bartlett.

Mohrbacher, N. (2010) Breastfeeding Answers Made Simple. Amarillo: Hale Publishing.

Hale, T. H. (2012). Medications and Mothers’ Milk. Amarillo: Hale Publishing

DrugBank.(2013) Gentian Violet. Consulté le 6 avril 2013 à l'adresse http://www.drugbank.ca/drugs/DB00406

4 commentaires:

  1. Très bien vulgarisé, complet et instructif. Merci!

    RépondreSupprimer
  2. Et son utilisation pour les candidoses mammaires? le traitement habituel (daktarine localement ou fungizone per os) n'est pas très efficace et long à agir. Cela pourrait être une bonne alternative. Avez vous déjà entendu quelque chose à ce propos? merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le traitement des mamelons avec le violet de gentiane devrait être moins problématique que le traitement de la bouche du nouveau-né puisque la plupart des études mentionnent peu d'effets secondaires sérieux en usage externe. On entend toutefois certaines mères dirent avoir connu une certaine irritation après son utilisation.

      Supprimer
  3. Vraiment génial cet article! Merci Élise, chère collègue et amie, d'avoir posé la question ;) Je me souviens avoir soulevé ce point lors de notre formation d'accompagnante à la naissance. J'étais vraiment surprise d'apprendre que le crystal violet était utilisé contre le muguet... étant également technicienne de laboratoire, je manipule régulièrement ce produit, et sa fiche signalétique nous incite à le traiter comme déchet dangereux, après utilisation... d'autant plus qu'il est reconnu comme nocif pour l'environnement (bien entendu, on parle de quantité très diluées utilisées, même ici en labo, mais également de très grandes quantités, ce qui n'est pas le cas de monsieur madame tout le monde! ). Cet article dépeint vraiment un portrait complet de la chose et permet aux parents d'adopter un choix éclairé suite à ces constatations! Kate, Doula!

    RépondreSupprimer