22 août 2012

L'âge du père et les césariennes

On sait déjà qu'une femme qui a une grossesse à un âge plus avancé a plus de risques de vivre une césarienne. Toutefois, des chercheurs viennent de démontrer que l'âge du père pourrait aussi être un facteur augmentant le risque d'accouchement par césarienne pour sa conjointe.

Des chercheurs américains ont en effet étudié l'association entre l'âge du père et le type de naissance chez des bébés nés entre 1990 et 2002 aux États-Unis. Ils ont ainsi remarqué que lorsque des pères caucasiens étaient âgés de plus de 40 ans, le taux de césarienne pour leur conjointe était de 31,8% alors qu'il était seulement de 21,1 % pour les femmes dont  le conjoint avait entre 20 et 29 ans. Le même phénomène était observable chez les pères afro-américains avec 38,1% de naissance par césarienne pour les conjointes des pères de plus de 40 ans et 24,1 % pour les femmes dont le conjoint avait entre 20 et 29 ans. Il est aussi important de noter que ces résultats étaient indépendants de l'âge de la mère.

Les chercheurs concluent donc qu'il existe bel et bien une association entre l'âge du père et le risque pour sa conjointe de donner naissance par césarienne. Cette observation surprenante pourrait s'expliquer de différentes façons.

D'une part, on sait que les pères plus âgés transmettent plus souvent des défauts génétiques à leur progéniture ce qui peut avoir un impact sur le déroulement de la grossesse et même augmenter les risques de complications obstétricales. Ces complications pourraient par la suite mener davantage à une césarienne.

D'autre part, les hommes plus âgés vivant plus souvent des problèmes de fécondité, ceux-ci auraient plus tendance à considérer la grossesse de leur conjointe comme fragile et vivraient cette période avec plus d'anxiété. Ils seraient donc plus favorables à l'utilisation de la césarienne. En effet, plusieurs hommes croient faussement que la césarienne est plus sécuritaire pour leur conjointe.

Toutefois, peu importe la raison, cette découverte peut avoir des impacts importants sur la santé publique. En effet, les hommes attendant maintenant de plus en plus pour devenir père, cela pourrait avoir un certain impact sur les taux de césariennes. Il est donc souhaitable de tenir compte de cette variable dans l'accompagnement des couples pendant le suivi de grossesse et l'accouchement.

Références:
Revital Faro, Joaquin Santolaya-Forgas, Joseph C. Canterino, Yinka Oyelese, and Cande V. Ananth.(2012)  Paternal age and risk for cesarean delivery. Journal of Maternal-Fetal and Neonatal Medicine.

Tang CH, Wu MP, Liu JT, Lin HC, Hsu CC. (2006) Delayed parenthood and the risk of cesarean delivery--is paternal age an independent risk factor? Birth, 33(1):18-26.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire