26 janvier 2012

Les infections pendant la grossesse pourraient favoriser l'épilepsie

Dans un article publié précédement, j'expliquais comment les infections prénatales pourraient être en cause dans le développement de la schizophrénie et de l'autisme. Et bien, un article publié dans la revue PLoS ONE indique qu'une autre condition pourrait aussi être causée par les infections prénatales: l'épilepsie.

Des chercheurs du Danemark ont étudié 191 383 bébés nés entre 1998 et 2008. Pour déterminer si les mères avaient vécu ou non des infections pendant leur grossesse, ils ont analysé la prise d'antibiotiques pendant cette période de même que les visites à la clinique médicale (ou à l'hôpital) qui s'étaient conclues par un diagnostic d'infection.

Suite à cette analyse, les chercheurs ont constaté que 30% des bébés avaient été exposés à des infections pendant leur séjour dans le ventre de leur mère. Chez ces enfants, l'incidence de l'épilepsie était plus élevée  par 40% que chez ceux n'ayant pas été exposés. Il n'y avait toutefois pas de différence selon le type d'antibiotique. Par contre, le taux d'épilepsie chez ces enfants augmentait en fonction du nombre de traitements d'antibiotique reçus.

Selon les auteurs, l'augmentation de l'incidence de l'épilepsie pourrait être causée par l'exposition aux pathogènes ou par la prise de médicaments. Toutefois, le fait qu'il n'y ait pas de différences selon l'antibiotique utilisé laisse supposer que c'est plutôt l'infection elle-même qui serait en cause.

Un étude comme celle-ci nous rappelle l'importance d'élaborer des stratégies visant à prévenir les infections pendant la grossesse, ces mesures ayant semble-t-il un impact non-négligeable sur la santé infantile.

Source: Nørgaard M , Ehrenstein V , Nielsen RB , Bakketeig LS , Sørensen HT , 2012 Maternal Use of Antibiotics, Hospitalisation for Infection during Pregnancy, and Risk of Childhood Epilepsy: A Population-Based Cohort Study. PLoS ONE 7(1): e30850.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire