11 janvier 2011

L'autisme et l'espacement des grossesses

À la naissance d'un deuxième enfant, les risques d'autisme sont supérieurs si l'espacement entre les grossesses est moindre.

C'est la conclusion à laquelle sont arrivée des chercheurs de l'Université Columbia de New York. Ces derniers ont étudié toutes les naissances ayant eu lieu en Californie entre 1992 et 2002.

Les chercheurs ont ainsi établi que lorsque l'intervalle entre deux grossesse était de moins de 12 mois, le deuxième enfant avait 3,39 fois plus de risques d'être autiste.

Selon le site de la Société canadienne de l'autisme, l'autisme est le trouble neurologique le plus fréquent chez les enfants. Il apparait habituellement avant l'âge de trois ans et se retrouve plus souvent chez les garçons.

Pour plus de détails:
Article original de la revue Pediatrics
.
Analyse du site Medical News Today
Site de la Société canadienne de l'autisme

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire