6 février 2011

De la prolactine produite en laboratoire pour augmenter la production de lait

Des chercheurs américains ont étudié l'effet d'un type de prolactine produit en laboratoire sur la production de lait. Rappelons que la prolactine est une hormone jouant un rôle important dans le mécanisme de la lactation.

Structure moléculaire de la prolactine
D'une part, la molécule appelée r-hPRL a été administrée deux fois par jour pendant 28 jours à des mères ayant un problème connu de lactation. D'autre part, la molécule a aussi été donnée à des mères qui ne réussissaient pas à produire assez de lait lorsqu'elles exprimaient leur lait pour leur bébé prématuré.

Toutes les mères traitées avec la r-hPRL ont ainsi produit un volume de lait supérieur à celui produit par des mères non-traitées. Par ailleurs, le traitement a également déclenché des changements dans la compostion du lait mais ces changements étaient similaires à ceux observés lors du processus normal de la lactation.

Ces résultats confirment donc que la prolactine produite en laboratoire pourrait être utilisée pour traiter les mères qui ne produisent pas suffisament de lait malgré une bonne gestion de l'allaitement. À ce jour, la dompéridone (Motilium) est le médicament utilisé le plus fréquemment au Canada pour augmenter la production de lait. Ce médicament, mis au point à l'origine pour traiter les malaises gastriques, a un impact sur la production de lait en augmentant la production de prolactine par l'hypophyse.

Pour plus de détails:
Article de la revue Pediatrics: Effects of Recombinant Human Prolactin on Breast Milk Composition
Article de la revue Clinical Endocrinology: Recombinant human prolactin for the treatment of lactation insufficiency
Article du Dr. Jack Newman: La dompéridone

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire